PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 19 septembre 2021 | AIP

Les barricades de retour sur le tronçon Séguéla-Vavoua

Séguéla, Des barricades sur la voie bitumée reliant Séguéla, la capitale de la région du Worodougou, à la ville de Vavoua, sont perceptibles par les usagers de la route.


Elles ont été installées depuis peu par les habitants de certains villages, a constaté l’AIP, samedi 18 septembre 2021.


La première localité à avoir érigé ces barricades faites de troncs d’arbres et de pneus usagés est celle de Ténéféro.


« L’autre jour, un camion remorque est tombé de l’autre côté de la route, à la place de l’ancien bâtiment de l’école coranique. Après, c’est un chauffeur de moto qui est mort, cogné par une voiture. C’est pourquoi on a décidé de mettre ça », a justifié Ouédraogo Rasmane, un habitant de ce gros bourg situé à 22 kilomètres de Séguéla.


Comme un effet de contagion, les villages de Téguéla (13 km de Séguéla) et de Sualla-Djamina (10 km) ont également posé des barricades sur cette voie beaucoup empruntée, outre par les véhicules nationaux, par des camions de pays de l’hinterland pour rallier le port de San Pedro.


A Ténéféro, des bûches sciées et peintes en rose et blanc sont visibles sur près de deux kilomètres, obligeant les automobilistes et autres motocycliste à slalomer entre ces tas de matériaux. Selon le chef du village, Diomandé Bouaké, c’est pour réduire les risques d’accident dont le dernier en date est celui d’un véhicule de convoyage de fonds qui a écrabouillé le crâne d’un élève.


« Même avec ça, les gens continuent de rouler toujours en vitesse. Quand le petit est mort, ils ont donné 350 000 francs. Est-ce que çà là ça peut payer la vie d’une personne ? C’est à cause de ça, on a mis les bois-là », a-t-il déclaré, précisant avoir auparavant informé le sous-préfet.


A Sualla-Djamina, ce sont les arbres en bordure de la route qui ont été coupés pour constituer ces points de ralentissement.


Les barricades sur l’axe Séguéla-Vavoua avaient été levées au moment des travaux de réfection de la voie à l’occasion des obsèques du Premier-ministre Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021.


(AIP)


kkp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ