x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le lundi 20 septembre 2021 | AIP

Plus de 7000 personnes dépistées du Vih / Sida dans le Cavally au premier semestre 2021

Le directeur régional de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Dr Crépin Kouassi Barth Yao, a livré, lors d’une réunion du comité régional de lutte contre le Sida à la salle de conférence d’un grand hôtel de Guiglo, quelques chiffres sur la pandémie du Vih/Sida, dans la région du Cavally, avec ses quatre départements que sont Guiglo, Bloléquin, Taï et Toulepleu, arrivant à la conclusion que certains de ces chiffres interpellent.


«Il se trouve que par rapport au calcul avec une progression depuis 2015, afin de voir les personnes dépistées qui connaissent leur statut sérologique dans le Cavally, nous sommes à 7.100 personnes. Ce qui fait un dépassement d’objectif de près de 2000 personnes pour une prévision de 5.050. Dans la période de dépistage de janvier à juin, 315 personnes ont été dépistées. Ce qui donne par rapport à ceux qui connaissent leur statut au mois de juin - des chiffres dans notre base de données - Guiglo 4033 personnes, Bloléquin 1258, Tai 1241, et Toulepleu 556, un total de 7.082 personnes. Si ces chiffres sont rapportés aux personnes estimées attendues au niveau de la région du Cavally, nous sommes à 140%», note avec stupéfaction, Dr Kouassi.


Pour lui, ce chiffre interpelle, car on nous demande de dépister 5.050 personnes au cours de l’année 2021, a-t-il précisé, mais à mi-parcours on atteint déjà 7.082 en juin, d’où un large dépassement d’objectif. A l’analyse, «soit nos populations sont sous-estimées, soit il y a un mouvement de personnes dans notre zone qui nous amène à être sur le terrain pour dépister le maximum de cas de Vih/Sida », a relevé, vendredi 17 septembre 2021, le patron de la santé du Cavally.


Auparavant, concernant ce volet dépistage, le directeur régional a signifié que des cibles sont données qu’il faut toucher chaque année, dont 2431 pour Guiglo, 1091 pour Bloléquin, 1019 pour Taï, et 509 pour Toulepleu, soit au total 5.050 personnes à dépister dans toute la région du Cavally.


Pour ce qui est de la prévention de la transmission Mère-Enfant (PTME), il a indiqué qu’au 1er semestre 2021, sur 9.256 femmes venues en consultation prénatale de rang 1, équivalant à un 1er contact de la femme enceinte avec une structure sanitaire, dit aussi consultation prénatale (CPN1), sur 87% de ces femmes dépistées, 0,67% ont été déclarées positives au Vih.


«A ce niveau, nous nous attendons à 217 femmes séropositives au cours de l’année 2021. A ce jour, sur ce nombre, 108 ont été déjà dépistées, soit 50% de la cible. Sur les 108 femmes vivant avec le Vih/Sida, 102 sont sous ARV, soit 94%. Six d’entre elles ont refusé de se mettre sous ARV », a fait savoir le médecin.


Selon lui, sur ce chapitre toujours, au cours du 1err semestre 2021, de la période allant du 15 novembre 2020 au 15 mai 2021, le nombre d’enfants nés de mères séropositives est de 67%. Ces enfants ont été dépistés avant deux mois, de janvier à juin, grâce à un dépistage précoce par Polymerase Chain Reaction, en langue française Réaction de polymérisation en chaîne (PCR), notamment.


Il a souligné que malgré la remise de médicaments à la mère séropositive et les conseils qui lui ont été prodigués pour faire en sorte que l’enfant naisse sans Vih, 1,42% des enfants nés de mères séropositives ont été déclarés séropositifs à la naissance dans la région du Cavally.


(AIP)


ja/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ