PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 22 septembre 2021 | Abidjan.net

4E Édition du Salon Africain des Assurances: les professionnels mènent la réflexion sur la digitalisation du secteur des assurances

© Abidjan.net Par Serge T
Cérémonie d’ouverture du salon des africains des assurances
Abidjan le 16 septembre 2021. Le salon des africains des assurances (SADA) s’est ouvert ce jeudi à l’auditorium de la CAISTAB

La 4e édition du Salon Africain des Assurances (SADA) a ouvert ses portes le 16 septembre 2021, à la Caistab, à Abidjan-Plateau, en présence du Directeur Général adjoint du Trésor Public, M. Sanogo Bafétégué, représentant le Directeur Général du Trésor Public, Monsieur Assahoré Konan Jacques. Au cœur de ce salon, la digitalisation des produits d’assurance. Selon le commissaire général du salon, Valérie Kouamé, il est impérieux de passer à la digitalisation, afin de booster le développement du secteur des assurances, dont le taux de pénétration se situerait seulement autour de 1,7%. « La digitalisation se présente comme le canal par excellence pour une vulgarisation plus accrue des produits d’assurance », a-t-elle souligné, non sans se féliciter de l’adhésion totale des autorités et des populations au SADA. 


Régulateur du secteur, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ne pouvait que saluer cette initiative. « L’accès aux services financiers par la population constitue une préoccupation majeure du Gouvernement. Tous, dans un partenariat public/privé, nous devons travailler à relever le taux de pénétration faible, dans les années à venir. Cela n’est pas possible si les populations ne disposent pas d’informations sur le secteur. C’est dans cette perspective que le Ministre de l’Economie et des Finances a bien voulu accepter d’accompagner cette initiative privée qui vient appuyer les efforts fournis par son département, a souligné le Directeur Général adjoint du Trésor Public, Monsieur Sanogo Bafétégué. 


Aussi M. SANOGO Bafétégué a-t-il fait remarquer que le SADA, en plaçant sa 4éme édition sous le thème « digitalisation de l’assurance au profit de la population », s’inscrit parfaitement dans le cadre de l’exécution du thème de l’année 2020, du Trésor Public à savoir : la digitalisation, levier de performance des processus ». Il a d’ailleurs énuméré plusieurs actions menées par le Trésor Public dans le cadre de la promotion de l’inclusion financière. Il s’agit notamment de la création de l’Agence de Promotion et de l’Inclusion Financière (APIF), de l’organisation d’un atelier de mise en place des acteurs de l’Education Financière en mai 2021, d’une campagne de sensibilisation sur la bancarisation en août 2021, de l’organisation de diverses campagnes de sensibilisation des populations et d’une journée de l’assurance. 


Auparavant, le Ministre d’Etat, ministre de l’agriculture et du développement rural, à travers son représentant, André Kouassi, a invité les professionnels des assurances à prendre davantage en compte les acteurs du monde agricole.


Quant au président de l’Association des Sociétés d’Assurances de Côte d’Ivoire (ASA-CI), Monsieur Koné Mamadou et son collègue du Gabon, le président du marché des assurances du Gabon qui avait à ses côtés, Monsieur Andrew Gwodog, ils se voulu rassurants sur leur engagement dans la transformation digitale. Ils ont aussi félicité le Trésor Public pour son accompagnement dans cette nouvelle dynamique. Faut-il le souligner, le salon est aussi meublé par plusieurs panels et des expositions de stands. Le Trésor Public est fortement représenté avec ses services et produits digitaux notamment TrésorPay- TresorMoney, la Banque des Dépôts du Trésor, Baobab, le Centre d’Ecoute, etc. Le salon prend fin aujourd’hui.  



A.N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ