x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 22 septembre 2021 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire /Réforme du système éducatif ivoirien : des opérateurs économiques évoquent un préjudice à leur endroit

© Abidjan.net Par CK
Sanogo Yakaria, président du groupement des acteurs de la bonneterie et de la sérigraphie en Côte d’Ivoire (GABS-CI)

"Certains aspects des dernières décisions, à savoir la liberté pour chaque élève d'aller acheter son maillot sur le marché, initié par l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation porte un lourd préjudice aux opérateurs économiques de notre secteur d'activité'' a déclaré Sanogo Yakaria, président du groupement des acteurs de la bonneterie et de la sérigraphie en Côte d’Ivoire (GABS-CI) .


C'était à l'occasion d'une conférence de presse qu'il a animée ce mardi 21 septembre 2021 à Abidjan -Cocody autour du thème : Impact des réformes du secteur éducation-formation sur l’activité économique.


Même s'il est unanime avec ses collaborateurs sur le fait que ''beaucoup'' a été fait dans leur secteur d'activité, '' nous constatons que depuis la prise de cette mesure, toutes nos activités sont à l'arrêt, mettant ainsi au chômage plusieurs milliers de chefs de famille qui tiraient une part importante de leurs moyens de subsistance de cette activité saisonnière... '' a-t-il révélé.


Selon lui, un recensement qu'il a effectué a permis d'identifier à mis parcours 350 entreprises et unités de production employant en moyenne entre 5 et 30 personnes. Ainsi avec cette nouvelle réforme, '' ce sont donc au bas mot 6 000 pères et mères de familles qui sont privés de leurs moyens substantiels'' a expliqué M. Sanogo.


L’école doit certes évoluer avec les réalités et les défis du moment, mais, certains aspects des dernières réformes initiées par la ministre de l'Education Nationale et de l’Alphabétisation , Mariatou Koné viennent ''heurter'' la sensibilité de plusieurs opérateurs économiques du pays. C'est pourquoi, le GABS-CI à travers son président à mener la réflexion autour de plusieurs questionnements afin de donner aux autorités des éléments pour prendre des mesures appropriées tenant compte de leurs préoccupations.


Reconnaissant que l'objectif qui a motivé la Ministre étant de diminuer la charge des parents d'élèves, le GABS-CI entend faire des propositions ''concrètes'' à la ministre Mariatou Koné. ''Nous souhaitons que Madame le ministre de l'Education Nationale et de l'alphabétisation veuille bien nous recevoir afin que nous portons certains éléments à sa connaissance afin qu'elle étudie la question avec bienveillance en intégrant les préoccupations de tous les concernés. '' dit-il.


Toutefois avant cette rencontre que ce groupement souhaite vivement , il a fait quelques propositions en attendant de les développer au cours de la rencontre.Ainsi pour une gestion optimale des commandes et de la prise en compte des intérêts des élèves et donc des parents, le premier responsable du GABS-CI a fait plusieurs propositions dont l'unicité des prix concerté et rémunérateur soit convenu entre les services du ministère de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation et le Groupement des Acteurs de la Bonneterie et de la Sérigraphie (GABS-CI).'' Cette mesure permettra à nos entreprises de bénéficier de ressources suffisantes pour produire des maillots de qualité dans des délais très réduit et financer leur développement.'' a-t-il fait savoir. 


Pour rappel, à sa prise de fonction le lundi 12 avril 2021 à Abidjan, la ministre de l'Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a dit son engagement à consolider les acquis et à apporter les améliorations nécessaires afin de rendre notre système éducatif toujours plus performant. Au nombre de ces réformes, on note l’amélioration de la qualité des ouvrages et des manuels scolaires, la suspension des frais annexes… 




Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ