x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 26 septembre 2021 | AIP

La principale évoque des difficultés de fonctionnement au collège moderne d’Amélékia

Abengourou -La principale du collège moderne d’Amélékia, Diarra Diénébou, a indiqué que la problématique de la rentrée des classes dans cet établissement scolaire, c’est de faire fonctionner correctement l’école avant l’aide promise par l’État.


Selon Mme Diarra, lors de la réunion de rentrée tenue vendredi 24 septembre 2021 à Amélékia, à une quinzaine de kilomètres d’Abengourou, l’établissement connait un déficit criant d’enseignant en plus de l’insuffisance de rames pour réaliser les banques d’exercices, de devoirs de niveau et d’examens blancs. A ces difficultés, a ajouté la première responsable du collège, l’absence de fonds pour honorer les salaires du correspondant fichier, du gardien et des femmes de ménage. L’école fait également face à un problème d’approvisionnement en eau potable, a-t-elle fait savoir, invitant ses collaborateurs au respect des consignes de la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. « Nous ne pouvons pas exiger un quelconque paiement », a déclaré Mme Diarra, soulignant toutefois que les dons et aides de quelques ordres que ce soit seront d’une utilité inestimable pour la formation des enfants.


Dressant le bilan de 2020-2021, la première responsable du collège moderne d’Amélékia a fait savoir que l’année scolaire a été mitigée. Diarra Diénébou a invité chacun, « en dépit des difficultés », à faire preuve de résilience et à redoubler d’ardeur dans l’éducation des enfants et à faire en sorte que l’année scolaire 2021-2022 soit à la hauteur des atteintes.


Nam/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ