PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 4 octobre 2021 | AIP

L’année académique 2021-2022 de l’Université des Lagunes sous le signe de « l’excellence » et de « l’employabilité »

Abidjan, L’Université des Lagunes a organisé lundi 04 octobre 2021 sur son site à Abidjan, Riviera Bonoumin, sa rentrée académique 2021-2022, placée cette année sous le signe de l’excellence et de l’employabilité, selon son président, Dr François Komoin.


« C’est la raison pour laquelle le thème que nous avons choisi pour être développé au cours de cette rentrée solennelle porte sur "Formation universitaire et employabilité, quel défi pour les universités », a déclaré Dr Komoin. « Il ne s’agit pas seulement de former les jeunes, mais encore faut-il qu’ils puissent avec ce qu’on leur a donné comme formation, s’insérer dans le tissu socio-économique, a-t-il ajouté.


Selon lui, le taux des étudiants sortis de son écurie et qui sont insérés dans la vie professionnelle, se situe entre 70 et 80%, précisant qu’il y a même des entreprises qui viennent directement recruter sur le site de l’université. « Cela nous permet de dire que la formation que nous donnons, donne des aptitudes aux étudiants pour être insérés », a-t-il indiqué.


« C’est pour cela que nous voulons faire plus, nous voulons arriver à 100% d’étudiants ayant fini et qui soient insérés. Cette année, nous avons placé l’année académique sous ce signe pour pouvoir travailler davantage à ce que tous les étudiants, une fois terminé leur cycle, puissent être insérés dans la vie professionnelle », a insisté Dr Komoin François.


Lors de sa communication relative au thème de cette rentrée, le directeur général de la fédération nationale des industrie et services de Côte d’Ivoire (FNISCI), Louis Amédé, a indiqué que le taux moyen de chômage dans les pays africains, est au-dessus de la barre de 60%. Il a ajouté que le nombre de jeunes devant investir le marché du travail africain d’ici 2035, est de 440 millions.


« Les universités ne peuvent plus se contenter de former uniquement des diplômés, mais bien plus, des ressources humaines à même d’aider le système productif à réaliser ses grands objectifs. Elles devront préparer leurs étudiants à l’insertion professionnelle et se doter de plus en plus d’un service d’aide à l’insertion professionnelle et/ou à l’entrepreneuriat », a-t-il exprimé.


Les meilleurs étudiants des facultés de Droit, Economie et gestion ainsi que de Mathématiques, ont été récompensés lors de cette rentrée solennelle.


(AIP)


gak/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ