PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 7 octobre 2021 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : la faîtière des compagnies d'assurances déterminée à accélérer le paiement des sinistres

© Abidjan.net Par DR
Ouverture du séminaire sur l'accélération des procédures de règlement des sinistres automobiles
Mercredi 06 octobre 2021. Abidjan. Les compagnies d’assurances se sont engagées à trouver un mécanisme plus vite afin de régler les sinistres matériels relevant de l’assurance responsabilité civile automobile au cours séminaire organisé par la faîtière le mercredi 06 octobre au siège du Patronat ivoirien à Abidjan-Plateau.

Les compagnies d’assurances se sont engagées à trouver un mécanisme plus rapidement, afin de régler les sinistres matériels relevant de l’assurance responsabilité civile automobile, à indiqué Mamadou Koné, président de l’Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire (Asaci), à l’ouverture d’un séminaire organisé, le mercredi 06 octobre au siège du Patronat ivoirien à Abidjan-Plateau. 


Réunis autour du thème "Accélération de la cadence de règlement des sinistres matériels en responsabilité civile automobile", des sociétés d’assurance et de courtage, des assurés, décideurs, forces de l'ordre et autres acteurs du secteur de l'assurance plancheront pendant trois jours (du 6 au 8 octobre) sur la problématique du paiement rapide des sinistres. 


Selon le président de l’Asaci, les obstacles à un règlement diligent des sinistres matériels en responsabilité civile automobile seront identifiés au cours des échanges afin d'y apporter des réponses concrètes et durables dans l’intérêt des assurés ou bénéficiaires de police d'assurance.


Aux dires du premier responsable de l'Asaci, la branche automobile représente le premier point de contact des populations avec l’assurance du fait de son caractère obligatoire et la prise en charge des sinistres corporels dont sont victimes des tiers au contrat d’assurance. « Un mauvais fonctionnement de la responsabilité civile automobile, a de facto un fort impact négatif sur l’image de l’industrie ; ce qui handicape durablement le développement des autres branches », a regretté Mamadou Koné. 

Pr Bamba N’Galadjo, représentant le ministre de l’Économie et des Finances a félicité les compagnies d’assurances pour ces assises dont il a trouvé le thème approprié au regard de la lenteur constatée dans le règlement des paiements des sinistres de la branche automobile. ''Le règlement des sinistres constitue une véritable problématique, et ce, en dépit de la position de leader de notre marché dans l’espace Cima (conférence interafricaine des marchés d’assurances)." a-t-il déploré.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ