x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 29 octobre 2021 | AIP

L’INP-HB et l’Université de Nantes signent un accord-cadre pour la formation d’ingénieurs des travaux publics appliqués au secteur maritime

Abidjan, 29 oct 2021 (AIP)- L’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) et l’université de Nantes en France, ont formalisé un accord-cadre pour la formation d’ingénieurs des travaux publics appliqués au secteur maritime, vendredi 29 octobre 2021, à l’Institut français à Abidjan-Plateau.


Au travers cette signature de convention sur le double diplôme des travaux maritimes et fluviaux, les élèves ingénieurs de l’école supérieure des travaux publics de l’INP-HB recevront en plus du diplôme d’ingénieur en génie civil de l'Institut, le Master 2 de technologie maritime (parcours travaux publics maritimes) de l’Université de Nantes.


Ont paraphrasé cet accord-cadre, le directeur général de l’INP-HB, Moussa Diaby et prof. Franck Schoefs, représentant la présidente de l’Université de Nantes, en présence de la représentante de la région pays de la Loire en Afrique de l’ouest, Jeanne Martel et du représentant de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire, Laurent Bruno.


change de parapheurs entre le directeur général de l’INP-HB, Moussa Diaby et le représentant de la la présidente de l’université de Nantes, Franck Schoefs, 29/10/21 à Abidjan.


« Le secteur des Travaux publics est un secteur porteur d’emploi en Côte d’Ivoire. Le partenariat permettra désormais de former au plan local nos étudiants en travaux publics dans le domaine maritime. C’est une innovation qui vient à point nommé face aux enjeux du changement climatique que connait notre pays », a déclaré le directeur général de l’INP-HB, saluant la coopération bilatérale entre la France et la Côte d’Ivoire.


Débuté en 2019, le projet d’étude de double diplomation entre l’INPHB et l’Université de Nantes a connu un retard du fait de la pandémie de Covid-19. Toutefois, une première promotion composée de 10 élèves ingénieurs de l’INP-HB, ont pu bénéficier de ce partenariat dont le financement de la formation est assuré à 100% par la région pays de la Loire.


Ainsi, en complément du cursus d’ingénieur de l’INPHB, les étudiants pourront être formés aux spécificités de la construction en milieu maritime, tels les ponts, port et digue, plateforme ou éolienne offshore.


Le programme permettra l’obtention de compétences spécifiques entre- autres pour piloter l’étude et l’organisation de chantiers dans le domaine des travaux hydrauliques, fluviaux et maritimes, pour conduire un projet de conception d’ouvrages maritimes, côtiers, portuaires, nearshore ou offshore, a indiqué le directeur général de l’Institut universitaire Mer et Littoral, Franck Schoefs.


Cette signature de convention entre l’INP-HB et l’Université de Nantes, se tient à deux jours de la 26e Conférence des Parties (COP26) qui débute dimanche 31 octobre à Glasgow, en Ecosse, pour s’achever le 12 novembre. En prélude de laquelle, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a invité la communauté internationale à « une action urgente et prioritaire » pour prévenir les effets néfastes des changements climatiques.


Créé par le décret 96-678 du 4 septembre 1996, l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) est un établissement public de formation supérieure, de recherche et de production situé à Yamoussoukro.



eaa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ