x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 1 novembre 2021 | AIP

Le festival de l’Adayé Kessié veut se perpétuer et s’exporter vers les pays européens (Commissaire général)

Bondoukou- Le festival de l'Adayé Kessié qui marque la fin des fêtes de l’igname dans les différents villages du royaume Bron (Nord-est Ivoirien) est un patrimoine culturel qui veut se perpétuer et s’exporter vers les pays européens, a fait savoir son commissaire général, Bini Ouattara Daouda.


Lors de la 6è édition de ce festival, samedi 30 octobre 2021 à Tabagne, à 45 km de Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), en présence de Premier ministre et des représentants de l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire et de l'Union européenne, M. Ouattara a indiqué que l’Adayé Kesssié a été soigneusement conservé durant des lustres et mérite d’être exporté en Europe afin d’attirer les touristes dans la région.


« Nous avons conservé notre culture et nous n’avons pas changé notre méthode de vie. Et, l’Adayé Kessié est l’expression de la perpétuation de cette culture ancestrale qui nous rend toujours forts au fil des années », a-t-il fait savoir, indiquant qu’il est temps de porter les us et coutumes des Bron au cœur de l’Europe.


Des représentants de l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire et de l'Union européenne (UE) à l'Adayé Kessié à Tabagne


Le commissaire général est revenu sur l’acte majeur qui a marqué le festival, notamment la commémoration des morts tombés au combat pour libérer la France, lors de la première guerre mondiale 1914-1918. Il a expliqué que c’est un pas vers l’international afin de rechercher une coopération avec l’Union européenne et la France.


Le festival de l’Adayé Kessié qui porte sur le thème « Peuple Bron, bravoure et honneur » met en exergue l’identité culturelle du peuple Bron et crée un lien de fraternité avec les autres peuples de la Côte d’Ivoire et du Ghana, a fait savoir le porte-parole des populations, Kossonou Kouassi Ignace.


C’est également une occasion pour promouvoir et pérenniser cette culture et la langue qui la soutient. Cette fête est marquée principalement par la parade sur des palanquins du roi des Bron et des chefs des cinq provinces du royaume.



zaar/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ