x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 14 novembre 2021 | AIP

Célébration la fête de l'igname : Sa majesté Nanan Tigori Gnamin exhorte les populations du Djuablin à la paix

© AIP Par DR
Quizaine touristique: Les royaumes de l'indénié et du Djuablin honorés par le ministre Siandou Fofana
" Merveilles et Traditions sur la route des rois " est le thème de l'axe 1 de la caravane de la quinzaine touristique qui a décollé d'Adzopé. Les samedi 11 et dimanche 12 2021 la délégation conduite par le ministre du tourisme et de l'artisanat a fait escale à Abengourou et à Agnibilékrou.

Agnibilekrou -Sa majesté Nanan Tigori Gnamin, roi du royaume du Djuablin, a exhorté vendredi 12 novembre à l’occasion de la fête de l’igname à Agnibilékrou, les populations à cultiver la paix au quotidien en vue de favoriser le vivre-ensemble dans le département.


Le message du roi a été transmis par le secrétaire général du palais royal d’Agnibilékrou Baffély Lafleur qui a exhorté les populations à toujours œuvrer pour sauvegarder la paix de sorte que tous ceux qui vivent sur la terre du Djuablin, puissent se réaliser et être épanouis.


L'igname a été adoptée comme aliment de base, mais aussi denrée "salvatrice" qui du fait de sa parfaite conservation a permis aux Agni du royaume Diabè de ne pas connaître les affres de la famine lors des longues et périlleuses migrations.


La fête de l'igname est la principale manifestation du calendrier des fêtes traditionnelles du peuple Diabè (Djuablin). Elle a toujours lieu un vendredi saint (Anan-yo), le deuxième du mois de novembre. Elle est précédée du "Tanosso" dédiée aux génies du fleuve Tanoé qui aurait protégé les anciens dans leur migration.


Cette fête, symbole du destin des Agni, marque l'aube du Nouvel An. Elle marque le trait d'union entre les vivants les morts. Elle est l'occasion pour les vivants de rendre hommage aux ancêtres et aux esprits de façon solennelle pour leur assistance et leur protection. C'est un rendez-vous autour duquel les vivants demandent et implorent, pour l'année nouvelle, les bénédictions du Dieu créateur.


La fête de l’igname, c'est aussi un moment de purification et de réjouissance. L’instant propice où l'on s'acquitte des promesses faites aux mânes. Elle permet surtout, aux parents et aux amis de se réconcilier, de communier, de faire la paix et d'échanger des présents.


Après les festivités au chef-lieu du royaume à Agnibilekrou, les chefs des villages qui composent le royaume du Djuablin sont autorisés à célébrer la fête de l'igname.


jcl nam as

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ