x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 novembre 2021 | AIP

Les chefs de bureau de pêche invités à s'approprier la réglementation en vigueur

Une quarantaine de chefs de bureau de pêches venus de toutes les régions de la Côte d'Ivoire, réunis en atelier de renforcement des capacités à Taabo, mardi 16 novembre 2021 à l'initiative de la sous-direction des pêches du ministère des ressources animales et halieutiques, ont été invités à s'approprier la réglementation sur la pêche continentale, conformément à la loi n°2016-554 relative à la pêche et à l'aquaculture du 26 juillet 2016.


Le sous-directeur de la surveillance à la direction de la pêche, Serge Donald Deleuse, a plaidé auprès des autorités pour l’application des Décrets et Arrêtés qui doivent accompagner cette loi pour faciliter la tâche aux agents sur le terrain. Au regard de la réalité du lac de Taabo, M. Deleuse a proposé à ses auditeurs un modèle de réglementation adossée à la loi et applicable au contexte local, tout en leur donnant la possibilité de s'en inspirer pour faire leur propre expérience d'une réglementation venant de la base.


Une fois tous ces projets de réglementation rédigés au niveau local, ils seront soumis à la sagacité du cabinet du ministère afin de lui permettre de prendre une réglementation applicable sur le terrain en matière de pêche continentale, a précisé le sous-directeur de la surveillance à la direction de la pêche. « Aucune œuvre humaine n'étant parfaite ou complète, les cas non prévus par la réglementation pourraient être traités par l'autorité préfectorale à travers des arrêtés », a indiqué M. Deleuse.


En tout état de cause, le sous-directeur de la surveillance a rappelé aux chefs de bureau de pêche que leur responsabilité est très grande dans la mise en œuvre effective de la loi du 26 juillet 2016. Il leur revient donc d'en connaître les moindres détails, de promouvoir sa diffusion et de s'y conformer. Le faisant, ils contribuent à la conservation des espèces et à la durabilité de l'activité de pêche.


L'atelier de renforcement des capacités des acteurs de la pêche sur la législation, la réglementation et la cogestion des pêcheries est une initiative de la sous-direction de la pêche continentale en partenariat avec l'Union Européenne qui en a financé l'organisation.


(AIP)


kd/bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ