x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 22 novembre 2021 | AIP

La mairie de Yopougon attend les propositions des transporteurs sur la question des contraventions

© AIP Par DR
Tournée de sensibilisation des transporteurs à lutte contre l'incivisme sur la voie publique par le préfet de police d'Abidjan
Sécurité routière : la Police nationale déterminée à réprimer les chauffeurs indélicats. Le contrôle s'accentue sur les cas d'ébriété au volant. Un chauffeur indélicat a été pris ce lundi 23 août 2021, aux environs de 6 heures à Yopougon, par les hommes du Préfet de Police SIaka Dosso avec un taux d'alcoolémie largement supérieur à la norme.

Le conseil municipal de Yopougon dit demeurer toujours en attente des propositions des acteurs du transport, sur la question des contraventions liées au non-respect des règles de circulation sur le territoire communal, rapporte une note d’information transmise lundi 22 novembre 2021 à l’AIP.


La mairie de Yopougon déplore le fait qu’un arrêt de travail des acteurs du transport soit observé suite à l’arrêté municipal portant règlement de police en matière de circulation routière, en lieu et place de propositions concrètes du monde du transport pour une mise en œuvre efficace des mesures visant à assurant une meilleure fluidité routière dans la commune.


Dimanche 21 novembre 2021, a eu lieu la cinquième séance de travail sur le même sujet, à la mairie de Yopougon.


Le service de communication de la mairie de Yopougon rappelle d’ailleurs qu’à la demande des acteurs du transport, l’administration communale a organisé une séance de formation et de sensibilisation durant deux mois (août et septembre 2021) en collaboration avec l'OSER ainsi que les points focaux désignés par les représentants des transporteurs dans les opérations de sensibilisation à travers la commune.


Lire aussi: La mairie de Yopougon invite les transporteurs au respect du code de la route


Un Comité de Gestion de Litiges a même été mis sur pied pour une franche collaboration dans l'application des mesures portant règlement de police en matière de circulation routière.

Les chauffeurs des transports en commun à Yopougon ont entamé lundi 22 novembre 2021, un arrêt de travail de 72 heures pour protester contre les papillons (contraventions) délivrés par les agents de la police municipale.


Les chauffeurs de minicars communément appelés “gbakas”, de taxis communaux (wôrô-wôrô) et de tricycles ont décidé pour la plupart de garer leurs engins quand d’autres, à bord de leurs voitures, sillonnent les rues en scandant « nous souffrons, nous souffrons on veut plus de papillons de la mairie ».


Comme motif de leur mouvement d’humeur, ils souhaitent la suppression du ‘’papillon banalisé’’ délivré par les agents de la police municipale.


(AIP)

tg/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ