PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 23 novembre 2021 | AIP

Un atelier de sensibilisation des parties prenantes de la Côte d’Ivoire sur le cadre communautaire de la concurrence (ARCC)

Abidjan- L’Autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO (ARCC) a organisé an collaboration avec le ministère du Commerce et de l’Industrie et la Commission de la Concurrence de la République de Côte d’Ivoire, un atelier de plaidoyer et de sensibilisation des acteurs nationaux de la concurrence.


Cette activité a été organisé le jeudi 18 novembre 2021 dans les locaux de la Représentation Résidente de la CEDEAO près la République de Côte d’Ivoire, annonce un communiqué de presse transmis à l'AIP, lundi.


Cet atelier a réuni les experts du ministère du Commerce et de l’Industrie, de la Commission de la Concurrence, des ministères de l’Economie et du Budget, des autorités nationales de régulation sectorielle, des agences sectorielles, de la Chambre de Commerce et d’Industrie, des opérateurs du secteur privé, des associations d’entreprises, des associations de consommateurs, de la société civile, etc.


Il avait pour objectifs d’informer les parties prenantes ivoiriennes de l’existence de l’ARCC, de sensibiliser le Gouvernement sur la nécessité d’internaliser les Actes additionnels de la CEDEAO sur la concurrence et de préparer les esprits des acteurs sur les prochaines interventions de l’ARCC.


La cérémonie d’ouverture a été marquée par trois interventions à savoir celle de Dr. Siméon Koffi, directeur exécutif p.i. de l’ARCC, celle de Mme Fanta Cissé, Représentante Résidente de la CEDEAO près la République de Côte d’Ivoire et celle de la Présidente de la Commission de la Concurrence, Mme Abanet Esso Milie Blanche, représentant le ministre ivoirien du Commerce, Souleymane Diarrassouba.


L'atelier a porté sur trois présentations. La première était relative au cadre régional de la concurrence de la CEDEAO, sur l’ARCC, son mandat, ses fonctions et pouvoirs, ses actions et les perspectives d’avenir. La 2ème a porté sur le régime de la concurrence et de la protection des consommateurs en Côte d’Ivoire et la 3ème avait trait aux questions relatives au commerce transfrontalier avec les partenaires commerciaux au sein de l’espace CEDEAO.


cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ