PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 24 novembre 2021 | Le Nouveau Réveil

1ère édition de l’Université africaine du Tourisme: Un fonds de formation continue des acteurs bientôt créé

Formation des acteurs du tourisme en Côte d’Ivoire : Défis, enjeux et perspectives’’. Tel est le thème central de la première édition de l’université africaine du tourisme, initiée par L’Institut Ethsun, soutenu par le ministère du Tourisme et des Loisirs, qui s’est ouverte le mercredi 17 novembre à Port-Bouët. En présence de Silué Siélé, conseiller technique du Premier ministre, chargé des transports et du tourisme, des représentants de l’administration du tourisme, des experts, du corps diplomatique et des faitières du secteur telles que la Fédération professionnelle du tourisme et des loisirs de Côte d’Ivoire (Foptlci), Fédération nationale de l’industrie hôtelière (Fnih) et le Réseau de la presse touristique et hôtelière (Repthoci).


Au menu, conférences, panel, atelier et relations b to b. A cette occasion le ministre du Tourisme et des loisirs, recteur honorifique, a prononcé la conférence inaugurale sous la forme d’un grand oral sous le thème central de cette édition. Le président de la commission africaine de l’Organisation mondiale du Tourisme (Omt) est revenu sur l’ambition de la Côte d’Ivoire de redynamiser son Tourisme par la stratégie ‘’Sublime Côte d’Ivoire’’, afin de devenir la 1ère destination touristique d’Afrique. C’est pourquoi il a insisté sur la nécessité de se doter de personnel hautement qualifié. Il a évoqué les défis de financement, la résilience à la Covid-19, la diversification des prestations, l’action inclusive des acteurs et l’adaptation irréversible au digital. « Formons-nous et allons à la compétition.


Les réalités ouvrent des perspectives pour nous. Adaptons notre métier aux perspectives qui sont les nôtres. Nous avons 18 parcs et réserves en Côte d’Ivoire qui ne sont pas visités. Le monde du Tourisme doit aller à la rencontre de la Culture. Il n’y a pas de honte à aller à la rencontre de ceux qui sont en avance sur nous, afin de faire reculer les champs de l’impossible » a-t-il soutenu avant d’annoncer qu’un mémorandum sera signé avec ledit Institut en vue d’une levée de cotisations pour la constitution d’un fonds de formation des acteurs. Le directeur général de l’Institut Ethsun, remerciant le ministère pour avoir cru en ce projet, s’est engagé à aller plus loin, avec les agences de voyages, les hôteliers, les restaurateurs, des loueurs de véhicules, les tenanciers de restaurants, maquis, espaces de détentes etc. Dr N’dri Germain Aphing-Kouassi, secrétaire exécutif, du Conseil national du Tourisme, en expert averti, a demandé avec insistance aux acteurs du secteur, de s’approprier la stratégie ‘’Sublime Côte d’Ivoire’’.


Pour lui, les défis du secteur sont : le financement, les innovations, la traçabilité, et la qualité totale des prestations. L’université ferme ses portes le samedi 20 novembre prochain par une visite du domaine Bini, l’autoroute du nord.


SERGE AMANY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ