x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 29 novembre 2021 | AIP

Des militants du MIDD protestent contre la suspension du SG de Koumassi

Abidjan- Des militants du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD) ont marqué, samedi 27 novembre 2021, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire, la suspension par l’équipe actuelle conduite par Gnogbo Paul, qu’ils ont qualifiée « d’abusive et à l’encontre des intérêts des adhérents ».


Le MIDD était convoqué à cette session, organisée dans la commune de Koumassi (Abidjan Sud), autour de la suspension du secrétaire général de la section de Koumassi Sicogi, Essoh Moïse et la mise sous-tutelle de cette section.


« Après un exposé détaillé et très riche d’enseignements sur les circonstances d’un pareil agissement sur une section entière, au mépris des textes en vigueur, dont l’article 5, des échanges eurent lieu qui ont mené à l’adoption de plusieurs résolutions », rapporte un communiqué à l’issue des travaux.


Il ressort de leur décision sanctionnant la réunion qu’ils apportent leur « soutien total et indéfectible » au secrétaire général élu, le camarade Essoh Moïse au cours d’une assemblée générale élective, par sa base et qui jusqu’à ce jour « n’a fait l’objet d’aucune sanction ».


Les syndiqués disent rejeter la décision de mise sous tutelle de leur section, ne pas reconnaître le camarade secrétaire régional comme administrateur délégué, même provisoire.


Ils exigent « le remboursement sans condition des précomptes abusifs opérés sur le salaire des camarades en mai 2021 par d’autres syndicats tels que le SNEPPCI et le SAEPPCI en complicité avec le MIDD version Gnogbo, le reversement des précomptes 2021 dues à la section de Koumassi SICOGI, la non-reconnaissance de Gnogbo Paul comme secrétaire général national du MIDD ».


Aussi, invitent-ils tous les militants et militantes à la signature d’une pétition pour la suspension des précomptes à la source pour l’année 2022, ainsi que toutes les autres sections des secrétaires généraux demis sur toute l’étendue du territoire national à s’inscrire dans cet élan de protestation en vue de la restauration du MIDD, notre seul instrument de lutte.


Gnogbo Paul a succédé à Mesmin Comoé à l’issue d’une assemblée générale ordinaire en février 2021 à Grand-Bassam avec, en point de mire, un projet immobilier au profit des instituteurs ivoiriens dont la mise en œuvre marque le pas.


aaa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ