PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 30 novembre 2021 | AIP

Les leaders communautaires de Niamoué et de Ondéfidouo sensibilisés sur les VBG

Bouna- Les leaders communautaires et guides religieux de Niamoué et de Ondéfidouo, dans la région du Bounkani, ont été sensibilisés sur les violences basées sur le genre (VBG) y compris l'excision et le mariage des enfants.


La sensibilisation faite en deux étapes, s'est déroulée jeudi 25 novembre 2021 à Niamoué dans le département de Doropo et samedi 27 novembre 2021 à Ondéfidouo dans le département de Bouna. Elle a été organisée par le ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, à travers le comité national de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants (CNLVFE) avec l'appui technique et financier de l'Organisation des Nations unies pour la population (UNFPA).


Le chargé du suivi-évaluation au CNLVFE, Camara Kogochou a expliqué aux leaders communautaires et guides religieux de ces localités l'intérêt d'apporter une réponse appropriée aux VBG telles que les viols, les mariages d'enfants et l'excision.


Il a souligné que les VBG sont une menace pour la société dans la mesure où elles fragilisent, voire détruisent la cellule de base qu’est la famille. Ce fléau contribue surtout à la mise à l’écart de la société, des forces vives de la nation telles que les jeunes filles.


M. Camara a exhorté les guides religieux et leaders communautaires à sensibiliser tous les membres de leurs communautés pour un changement de mentalités, et de ne pas manquer de dénoncer les auteurs d'éventuels cas de VBG. Il les a donc invités à une réelle implication pour être des maillons essentiels dans la lutte contre ces fléaux.



on/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ