x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 15 décembre 2021 | CICG-Côte d’Ivoire

Journées de la Fonction publique ivoirienne : le rôle du service public dans la promotion du progrès social au centre d'un panel de haut niveau

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Journées de la Fonction publique ivoirienne : le rôle du service public dans la promotion du progrès social au centre d'un panel de haut niveau

Abidjan, Le deuxième jour de la première édition des Journées de la Fonction publique (JFP) a été marqué par un panel de haut niveau qui a eu pour thème : « Comment promouvoir le rôle du service public dans la réalisation du progrès social ? », le mardi 14 décembre 2021 à Abidjan.


Ce thème a mis à contribution d'éminents panélistes, notamment le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, par ailleurs porte parole du Gouvernement, l'inspecteur général au ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance, Boli Bi Irié Mathurin, le président du Réseau des diplômés de l'ENA de Côte d'Ivoire, Charles Yao Kouassi, Mme le Directeur du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG), Awa Dosso, et le président de la Coordination des syndicats des agents de la santé, Dr Ernest Atté Boka.


Dans son intervention, le ministre Amadou Coulibaly est revenu sur les nombreux efforts faits par l'État en vue de l'amélioration des conditions de vie des populations. Cela démontre que l'administration ivoirienne est solide. ''De 2011 à ce jour, de nombreux progrès ont été faits, notamment dans les secteurs de l'eau, la santé, l'électricité, des routes. Ce sont les fonctionnaires et agents de l'État qui mettent en œuvre ces programmes de gouvernement sur l'ensemble du territoire'', a-t-il souligné.


Non sans manquer de relever que le service public commence par l'assiduité, la ponctualité, l'égalité, la continuité du service et le sens du devoir bien fait.


Selon le porte parole du gouvernement, tout Ivoirien doit être fier de son administration publique, malgré la présence en son sein de quelques brebis galeuses qui pourraient ternir son image.


Pour Charles Yao Kouassi, le fonctionnaire et l'agent de l'État doivent incarner des valeurs de responsabilité et rendre service aux usagers. ''Tout le monde a droit au service de l'administration. La responsabilité du fonctionnaire lui impose d'accomplir ses missions avec loyauté, dignité et neutralité, afin d'aider l'administration à avoir une bonne image'' a-t-il martelé.


Seule dame parmi les cinq panélistes, la Directrice du CICG Awa Dosso a exprimé son optimisme quant à la capacité du fonctionnaire et de l'agent de l'État à promouvoir le service public. ''Il faut faire des fonctionnaires et agents de l'État des ambassadeurs, au quotidien, pour la valorisation des programmes et initiatives mis en œuvre par l'État'', a-t-elle proposé.


Car, selon elle, le fonctionnaire qui incarne l'administration doit être au service de la population et doit mettre le citoyen au cœur de son action.


Pour y arriver, elle a demandé que le fonctionnaire s'intéresse davantage à ce que fait le gouvernement, afin de mieux promouvoir ses actions auprès des populations.


''Pour promouvoir, il faut connaître. Pour connaître, il faut s'informer, notamment à travers le portail du gouvernement ''www.gouv.ci''. C''est du devoir de l'administration de permettre aux citoyens d'avoir accès à tout. D'où la responsabilité du fonctionnaire et de l'agent de l'État de faire quelque chose au quotidien pour le bien-être des citoyens '', a insisté Awa Dosso.


Quant à Boli Bi Irié Mathurin du ministère en charge de la Promotion de la Bonne Gouvernance, il a dénoncé la lourdeur administrative qui favorise la corruption.


Pour faire évoluer les choses, il a souhaité plus de sensibilisation des fonctionnaires et agents de l'État afin qu'ils fassent preuve d'intégrité, de transparence, d'éthique et d'amour pour leur pays dans l'accompagnement de leurs tâches.


De son côté, le syndicaliste Atté Boka a plaidé pour une réduction des écarts de salaires entre les fonctionnaires pour créer de la motivation dans la fourniture du service.


Il a aussi souhaité l'extension de la prime à tous les fonctionnaires et agents de l'État. Chose qui, selon lui, va améliorer les conditions de vie des travailleurs.


En marge de ce panel, plus de 200 fonctionnaires et agents de l'État ont été distingués dans l'ordre du mérite de la Fonction publique pour loyaux services rendus à l'Etat


Les Journées de la Fonction Publique ont ouvert leurs portes le lundi 13 décembre 2021 et prendront fin le 17 décembre.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ