PUBLICITÉ

NTIC Publié le jeudi 23 décembre 2021 | Le Nouveau Réveil

Mise en œuvre de la feuille de route de la 5G en Côte d’Ivoire : Experts nationaux et internationaux en conclave à Yamoussoukro

© Le Nouveau Réveil Par DR
Le Ministre de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Félix Adom

Administrations publiques, législateurs, régulateurs, acteurs privés, universitaires et étudiants et divers experts nationaux ou internationaux, sont en ce moment en conclave dans la capitale politique Yamoussoukro pour plancher sur la mise en œuvre de la feuille de route de la 5G. Laquelle feuille de route a été tracée les 18,19 et 20 décembre 2019. Ce forum sur la normalisation des télécommunications/Tic, initiative de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (Artci), aura pour objectif de contribuer au développement des technologies de l’information et de la communication moteur de l’essor socio-économique de notre nation sur le long terme.


Représentant le directeur général de l’Artci, Kouakou Guy Michel, cadre de ladite institution a révélé quelques chiffres importants ; après les réformes de 2012, l’on comptabilise à la fin du premier semestre 2021, 41 290 680 abonnés à la téléphonie mobile soit un taux de pénétration de 152% ; et 20 973 619 abonnés à internet dont 20 653 341 pour l’internet mobile, soit 4.19% des abonnements à internet en Côte d’Ivoire. Aussi il a fait noter « un taux de pénétration internet qui a atteint aujourd’hui les 76%. « Grâce à la vulgarisation du mobile et des services connexes tels Mobile money avec 19 840 313 abonnés à fin juin 2021, nous constatons une nette amélioration de l’inclusion financière permettant ainsi de combler le gap du faible taux de bancarisation en Côte d’Ivoire… », a-t-il fait savoir avant de se pencher sur la 5G qui fera son entrée dans la vie des Ivoiriens en 2023, date annoncée par ses soins. Relevant que cette révolution technologie va bouleverser l’univers du numérique, contribuer à une transformation en profondeur de l’économie et de la société et nous propulser dans la véritable ère du numérique, il a fait comprendre qu’«Avec les investissements en cours dans 140 pays et le lancement de 182 réseaux 5G dans 69 pays dont plusieurs pays africains notamment le Lesotho, les Seychelles, le Togo, l’Afrique du Sud et le Kenya selon les statistiques qui ressortent à fin octobre 2021, le temps est venu pour la Côte d’Ivoire de ne pas être à la traine mais surtout de ne pas s’écarter de l’objectif qu’elle s’est fixé. » Comme lui, Kouassi Akon René, Représentant Roger Félix Adom, ministre de l’Economie numérique et des télécommunications et de l’innovation, a décliné les quatre objectifs qui devront sous-tendre la mise en œuvre de la feuille de route de la 5G avant de signifier la nécessité de basculer vers la 5G car les télécommunications ont constitué « L’unique rempart pour la quasi-totalité de la population mondiale confinée ; notamment pour assurer le télétravail, vidéo conférence etc. » du fait de la COVID-19.



JEAN PAUL LOUKOU

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ