x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 30 décembre 2021 | Abidjan.net

Fixation du prix du thon: des acteurs plaident pour une réduction des taxes douanières

© Abidjan.net Par DR
Fixation du prix du thon: des acteurs plaident pour une réduction des taxes douanières
Un projet de décret adopté le mercredi 22 décembre 2021, en conseil des ministres, plafonnant le prix du kilogramme du faux thon appelé communément "poisson garba" à 850 Fcfa dans le District autonome d'Abidjan et 900 Fcfa à l'intérieur du pays n’enchante pas certains mareyeurs de Côte d’Ivoire

Un projet de décret adopté le mercredi 22 décembre 2021, en conseil des ministres, plafonnant le prix du kilogramme du faux thon appelé communément "poisson garba" à 850 Fcfa dans le District autonome d'Abidjan et 900 Fcfa à l'intérieur du pays n’enchante pas certains mareyeurs de Côte d’Ivoire. Estimant que ce plafonnement va leur provoquer des préjudices, ils ont animé, une conférence de presse ce mercredi 29 décembre 2021, à Cocody II Plateaux pour exposer leurs difficultés et faire un plaidoyer au chef de l’Etat. 


Touré Mamadou, directeur général de la Société des mareyeurs grossistes (Sdmg), a d’entrée estimé que les réalités de la filière thon sont mal transmises au ministre en charge des ressources halieutiques. « On ne dit pas tout au président de la République. Nous comprenons, à travers ce décret que le chef de l’Etat veut lutter contre la vie chère et permettre que ‘’l’attiéké garba’’ qui est devenu aujourd’hui un plat prisé des populations ivoiriennes soit accessible à tout le monde et à moindre coût. Nous saluons cette décision. Cependant, les taxes qu’on nous fait payer sont énormes et nous créés des misères », a-t-il décrié.


À en croire Touré Mamadou, les types de dédouanement imposés au thon à lui seul rend les choses plus difficile pour les mareyeurs et amateurs. C’est pourquoi il a lancé un appel au chef de l’État afin que celui-ci puisse supprimer les taxes de trop. « Monsieur le président de la République. On veut asphyxier les acteurs ivoiriens du thon, Il y a trop de taxes. Aidez- nous, sauvez-nous », a-t-il lancé.


Il a par ailleurs fait remarquer qu’ils n’ont pas été associés ni avertis lors des consultations devant aboutir à la prise de la décision relative au plafonnement du prix du kilogramme du ‘’poisson garba’’. 


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ