x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 30 décembre 2021 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: l’UNJCI forme 25 journalistes sur la question du genre

© Abidjan.net Par CT
Atelier de formation sur le Genre et Sécurité des femmes journalistes et professionnels des médias sur le terrain dans un contexte de covid
Vingt-cinq journalistes ont été formés ce mercredi 29 décembre 2021 à la Maison de la Presse d'Abidjan, Plateau à l’initiative de l'Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) en collaboration avec la Fédération Internationale des journalistes (FIJ) et l'Union Norvégienne des Journalistes.

Vingt-cinq journalistes ont été formés ce mercredi 29 décembre 2021 à la Maison de la Presse d'Abidjan, Plateau à l’initiative de l'Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) en collaboration avec la Fédération Internationale des journalistes (FIJ) et l'Union Norvégienne des Journalistes.


Les formatrices expertes en genre, Rosemonde Kouadio et Assa Diarra ont entretenu les journalistes et professionnels de la communication sur le thème : « Sécurité des femmes journalistes et professionnels des médias sur le terrain dans un contexte de covid ».


L'objectif de cet atelier est de faire en sorte que chaque journaliste et professionnel des médias puissent cerner les questions de genre, et de sécurité.


« Plus de 20 ans après Beijing, la problématique du genre demeure malgré quelques avancées. Dans ce contexte que la Covid-19 a fait son apparition dont les conséquences sont indéniables dans tous les secteurs d'activités. Malgré cette situation, les hommes des médias sont obligés de continuer à jouer leur rôle, à savoir d’informer, de former d’éduquer, de sensibiliser et de divertir », soutenu Rosemonde Kouadio, journaliste et experte en genre.


Au cours de cette journée de formation dit l'experte, il s’est agi de permettre aux séminaristes de mieux maîtriser la question de genre, se l'approprier et leur donner des stratégies pour qu’ils puissent jouer leur rôle sur le terrain en toute sécurité.


Pour, le président de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, afin que la question du genre soit mieux traitée pour arriver à des résultats probants, il faut que la chaîne de formation se perpétue.


« Il faut d'abord former des femmes, des hommes à travers le continent africain pour que ces formateurs en retour viennent former dans leur pays d'autres personnes. Qui eux aussi en retour deviennent des formateurs pour créer ce qu'on appelle l'effet boule de neige pour atteindre le maximum de personnes instruites sur la question. L’atelier de ce matin s’inscrit dans ce cadre. Vous êtes des privilégiés », a indiqué le président des journalistes ivoiriens.


Tout en souhaitant que les participants s’approprient la question du genre et fasse leur travail en toute sécurité, M. Jean Claude Coulibaly a exhorté ces derniers à être les ambassadeurs de la cause.


En 1995, la quatrième conférence mondiale sur les femmes, organisée à Beijing, a marqué un tournant important dans le programme mondial pour l'égalité des sexes. La Déclaration et le Programme d’action de Beijing, adoptés à l'unanimité par 189 pays, forment un programme pour l'autonomisation des femmes considéré comme le principal document de politique mondiale en matière d'égalité des sexes.


CT

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ