PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 14 janvier 2022 | Le Nouveau Réveil

Bonon : Les doléances des femmes du vivriers

Les femmes du vivrier de Bonon, réunies au sein de l’Union des femmes de la production de la culture vivrière, Étoile polaire, ont été célébrées, le samedi 8 janvier 2022. Les femmes étaient soutenues par leur parrain, Simplice Goly, un opérateur économique résidant en Belgique, pour saluer l’initiative et encourager les femmes. « Vous êtes les bras séculiers de l’autonomisation et de l’autosuffisance alimentaire que prônent tous les tenants du pouvoir d’État. Par la force de vos bras et par vos talents, vous êtes la source nourricière de tous les échelons de société », a salué le parrain. Il a été précédé au pupitre par Eve Botty, secrétaire nationale en charge du Développement de la culture vivrière au Parti des peuples africains (PPA-CI), en sa qualité d’invitée spéciale à cette fête. Elle a relevé que « ces femmes, de par leurs actes, s’inscrivent dûment et avec fidélité, dans le projet de société du président Laurent Gbagbo. » La présidente de l’Union des femmes, Behi Lou Véronique, a formulé des doléances : des fonds de roulement pour faire évacuer les produits vers des destinations ciblées ainsi que les moyens de transports. Le parrain qui a fait don d’un million de francs à l’Union des femmes, du matériel bureautique, composé entre autres, d’imprimante, de machine de dactylographie, au commissariat et à la sous-préfecture de Bonon. Sans oublier le don de plus de sept cent mille fait par la présidente de la cérémonie, Dri Lou Marie Laure, officier de police et fille de la région.


JB KOUADIO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ