x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 31 janvier 2022 | AIP

Le principal insatisfait des résultats du 1er trimestre au collège moderne d’Odienné

Le principal du collège moderne d’Odienné (CMO), Innocent Pemont, a marqué son insatisfaction face au travail produit par les élèves au premier trimestre de l’année, au terme duquel sur un effectif de 708 classés, 355 ont pu avoir une moyenne supérieure ou égale à 10, soit 50%.


Ce dernier a publié ces résultats en présence de nombreux parents conviés à une journée porte ouverte organisée par l’établissement, vendredi 28 janvier 2022.


« Ce n’est pas bon. Il y a quelque chose à faire », a-t-il signifié, après avoir livré les performances dans les quatre classes de 6ème, quatre de 5ème, deux de 4ème et trois classes de 3ème que compte le collège pour un effectif global de 713 élèves.


M. Pemont s’est inquiété encore plus des résultats du niveau 3ème, qualifié de « miroir de l’établissement », et qui affichent une moyenne confondue de 09, 91. Cinquante-trois élèves sur 125 classée ont pu obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10, soit 42%. Aussi, seulement sept élèves du niveau sur 122 ont pu réussir au premier examen blanc du Brevet d'études du premier cycle (BEPC) organisé par l’établissement, soit un taux de réussite de 5, 73%.


Le responsable scolaire a appelé à une plus grande implication des parents aux côtés de leurs enfants, suivant le thème de l'année qui appelle à la responsabilité de tous pour une école de qualité.


"Pour que l’école soit de qualité, il n’y a pas que l’enseignant qui doit être responsable. Il faut que l’élève soit responsable, il faut que les parents soient responsables. C’est ensemble que nous pouvons améliorer les résultats. Chacun de nous est invité à jouer son rôle pour qu’à la fin de l’année, il ne ressorte pas que c’est le directeur et ses collaborateurs qui ont mal travaillé », a-t-il appelé.


« Ce n’est que le premier trimestre. Rien n’est encore perdu. Chacun est invité à se ressaisir », a-t-il ajouté, rappelant l’objectif d’œuvrer ensemble pour inverser la contreperformance, tous les ans jusque-là, de la moyenne d’un candidat sur quatre admis à l’examen national du BEPC au CMO.


(AIP)


kg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ