x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 7 février 2022 | AIP

Un projet de formation en vue de renforcer la surveillance des espaces agricoles de Grand-Lahou

Grand-Lahou- Le Centre de formation à la mécanisation agricole de Grand-Lahou (CFMAG), (sud, région des Grands ponts) s’apprête à lancer un projet de formation des producteurs de la filière riz, en vue de renforcer la surveillance des espaces rizicoles, avec des technologies nouvelles.


L’annonce a été faite par le directeur de cette structure de formation en riziculture mécanisée, Bamba Souleymane, vendredi 04 février 2022, lors de la clôture, au CFMAG, de la formation des producteurs du riz local en matière de maîtrise des mini moissonneuses-batteuses.


M. Bamba a indiqué que les espaces de production de riz sont exposés aux oiseaux ravageurs, dont la nocivité affecte la productivité. « Nous avons jusqu'à présent un mode de surveillance destiné à couvrir nos espaces de production, avec des filets protecteurs qui empêchent les oiseaux ravageurs d'avoir accès au riz qui se développe jusqu'à la production", a relevé le premier responsable du CFMAG.


Il a noté les limites de cette technique de surveillance et précisé qu'un projet de formation, destiné aux producteurs de riz, sera bientôt réalisé pour apprendre à ceux-ci à manipuler des drones de surveillance, qui se révèlent plus performants que les autres technologies utilisées à ce jour.


Le tractoriste, Brou Apollinaire, a également souligné la nécessité d’acquérir ces nouvelles technologies de surveillance, en raison des énormes dégâts causés par les oiseaux ravageurs. « L'entrée des drones dans la surveillance de nos espaces de production permettra de garder intacte la quantité prévue et attendue à l'hectare », a souligné M. Brou.


Le formateur au CFMAG, Kuimi Kobenan Jasme, a noté que le champ d'expérimentation du centre, bâti sur une superficie de 10 hectares, est également confronté à ces menaces des oiseaux ravageurs, qui s’attaquent au champ de riz de 5h à 19h.


« Il est donc important qu'avec les drones nous poussions mener une surveillance plus renforcée, afin de mener une lutte plus accrue contre les oiseaux ravageurs", a souligné M. Kuimi.


Cette formation expérimentale en vue, a-t-il insisté, va permettre à de nombreux producteurs de riz, venus des quatre coins du pays, d’acquérir ces nouvelles formations en matière de surveillance de riz.


Le CFMAG, basé à Grand-Lahou, a été créé en 1991. Il est le fruit de la coopération ivoiro-japonaise. Il est l'un des quatre centres de formation de l'Agence nationale d'appui au développement rural (ANADER) et est spécialisé dans la formation à la mécanisation agricole.


rk/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ