x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 11 février 2022 | AIP

Exportation du cacao ivoirien: San Pedro accueille le plus gros navire de la campagne 2021-2022

San Pedro- Le plus gros navire de la campagne de cacao 2021-2022, d'une capacité estimée à plus de 20.000 tonnes, est en escale au Port autonome de San Pedro depuis lundi, pour l’embarcation des fèves bien séchées.


Le but est de consolider la fluidité de l’exportation et satisfaire les clients impatients d’avoir leurs cargaisons aux Etats-Unis d’Amérique.


Lors d’une visite du quai avec la presse, mercredi 9 février 2022 à San Pedro, la directrice générale de SOMITREX Logistique, Mme Koné Aïssatou, l’agent consignataire de l’armateur affréteur du navire DALARNA (la société UnicargoTransport Services), a indiqué qu'il a déjà embaqué 5.000 tonnes de cacao à Abidjan.


Le navire a accosté au Port de San Pedro pour prendre plus de 15.000 tonnes durant cinq jours, avec un rythme d’embarquement moyen de 3.000 tonnes en 24 heures. Il sortira de la Côte d’Ivoire avec plus de 20.000 tonnes pour la destination des Etats-Unis d’Amérique.


Mme Koné a souligné que la campagne de cacao 2021-2022 a bien débuté et les choses se passent bien, l’exportation est fluide au niveau des deux ports du pays.


Toutefois, a-t-elle relevé, UnicargoTransport Services, premier transporteur conventionnel de fèves de cacao au monde, a fait venir ce gros navire afin de répondre aux attentes des nombreux clients qui veulent tous avoir leurs cargaisons au même moment aux Etats-Unis. Ce seul navire a l’avantage de satisfaire plusieurs clients avec un seul voyage et de payer des frets réduits.


L’armateur du navire et transporteur conventionnel de cacao fèves opère sur la plateforme portuaire ivoirienne depuis 2014. Ses cargaisons ont pour destination principale les Etats-Unis d’Amérique. Pendant la campagne 2016-2017, au moment où il y avait un engorgement dans les deux ports du pays, il avait affrété deux gros navires de 20.000 tonnes pour décongestionner les espaces, en faisant sortir plus de 40.000 tonnes de cacao en moins de deux semaines.


Le transport du cacao à bord ce bateau se fait en préélingue, une forme conventionnelle d’embarquement consistant à regrouper 25 sacs de fèves de cacao par une élingue. Les paquets constitués à l’aide des élingues sont disposées dans la cale à marchandises du bateau qui bien aérée pour permettre aux sacs de recevoir suffisamment d’air lorsque tout le dispositif est fermé.


Ce transport conventionnel de cacao a pour avantage de préserver la qualité des fèves jusqu’à destination, contrairement au transport dans des conteneurs susceptibles de les avarier. En effet, le conteneur est destiné à d’autres marchandises, mais il est utilisé à défaut par certains opérateurs pour transporter les sacs de fèves de cacao.


Mme Koné a fait savoir que ce navire est le 143e qui séjourne à la fois dans les ports d’Abidjan et de San Pedro depuis le début de la campagne de cacao 2021-2022.


Le commandant du Port, le colonel Fadiga, se réjouit de l’arrivée d’un navire de cette dimension au Port de San Pedro, parce qu’il conforte sa position de premier port d’exportation de cacao au monde.


Il rassure que les infrastructures nécessaires sont disponibles pour accueillir les gros navires du genre. Et les dispositions sont prises pour des embarquements dans de bonnes conditions et en toutes sécurités dans le deuxième port du pays qui a déjà accueilli des navires de capacité estimées à 18.000 et 25.000 tonnes.


nbf/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ