x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 18 février 2022 | Abidjan.net

Gestion des opérations budgétaires de l’Etat: Moussa Sanogo annonce le lancement prochain de l'application « E-fournisseurs »

© Abidjan.net Par Marc Innocent
Ouverture du séminaire bilan 2021 et perspectives 2022 de la Direction Générale du Budget et des Finances
Yamoussoukro le 17 Février 2022. Le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a procédé ce jeudi, à l'ouverture du Séminaire Bilan et perspectives de la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF).

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a présidé, ce jeudi 17 février 2022 à l’hôtel Président de Yamoussoukro, la cérémonie d’ouverture du séminaire bilan 2021 et perspectives 2022 de la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF).


L’édition 2022 de ce rendez-vous annuel, qui se tient au terme de la deuxième année de mise en œuvre du Budget-Programmes, porte sur le thème : « la DGBF (ndr: Direction générale du budget et des Finances) , au cœur de la transparence dans la gestion budgétaire ». Une thématique qui s’inscrit, selon les initiateurs de ce séminaire, dans la droite ligne des réformes entreprises par le gouvernement en matière de transparence dans la conduite de l’action publique.


Selon Traoré Seydou, patron de la DGBF, cet exercice d’auto-évaluation de son département, qui se tient les 17 et 18 février, permettra de faire le bilan de l’ensemble des activités de l’année 2021, de relever les difficultés rencontrées dans leur réalisation afin d’envisager des mesures correctrices et définir les grandes orientations pour l’exercice budgétaire 2022.


Sur le premier point cité, le ministre a au cours de son allocution exprimé son entière satisfaction pour les bons résultats ayant caractérisé l’exercice 2021. Des résultats rendus possible, dira-t-il, entre autres grâce à la mise en place de nouveaux applicatifs plus performants à savoir le Système intégré de gestion des opérations budgétaires de l’Etat (Sigobe). Une fonctionnalité qui a permis la bonne préparation du budget 2022 ainsi qu’une exécution plus efficace du budget 2021. Et pour consolider davantage la transparence dans la gestion des opérations budgétaires de l’Etat, Moussa Sanogo a annoncé le lancement imminent d’un autre applicatif important. « Cette fonctionnalité est très attendue par nos partenaires économiques et est dénommée ‘’E-fournisseurs’’. Elle a été essentiellement développée au profit des opérateurs économiques, afin de leur mettre à disposition un instrument de suivi en temps réel du traitement budgétaire et comptable des mandats de paiement émis à leur faveur. Cet instrument qui contribue en outre à prévenir de façon efficace la constitution des passifs fera très prochainement l’objet de lancement par le Premier ministre Achi Patrick », a-t-il révélé .


Par ailleurs, le ministre a exprimé son entière satisfaction pour les bons résultats qui ont caractérisé l’exercice budgétaire 2021, notamment au niveau du processus de mise en œuvre du Budget-Programmes. En effet, après le basculement effectif des phases de préparation et d’exécution en mode pluriannuel, la DGBF a conduit avec brio l’élaboration des premiers rapports annuels de performance par les ministères au titre de l’exercice 2020. Ces rapports ont ensuite été suivis de la production du rapport général sur la performance des programmes.


"Dans l’ensemble, ces documents élaborés pour la première fois ont été fortement appréciés par la Cour des comptes. Toutes ces réalisations ont permis à notre département d’obtenir le satisfécit du Parlement ainsi que des partenaires techniques et financiers. Mieux, ces performances ont permis d’après le DGBF d’être reconnu en qualité de premier pays de la zone Uemoa à avoir réalisé le basculement total en mode Budget-programmes", s’est il réjoui .


Enfin, Moussa Sanogo a encouragé la DGBF à poursuivre ses efforts d’assainissement et d’amélioration de la gestion des finances publiques. Et ce, afin de contribuer efficacement à la consolidation de la croissance économique amorcée ces dernières années par notre pays.  



M. A

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ