x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 5 mars 2022 | Abidjan.net

Politique foncière rurale en Côte d’Ivoire : des résultats du PAMOFOR présentés à la Banque mondiale

© Abidjan.net Par Atapointe
Amélioration et mise en oeuvre de la politique foncière: une mission de la banque mondiale en visite à Aboudé Kouassikro
Vendredi le 04 mars 2022. Les directeurs exécutifs du conseil d’administration de la Banque mondiale étaient en visite à Aboudé-Kouassikro dans le cadre du projet d’amélioration et de mise en oeuvre de la politique foncière.

Les Directeurs Exécutifs du Conseil d’Administration de la Banque Mondiale, conduits par la Directrice des Opérations-Pays de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire, Mme Coralie GERVERS, et l’Administrateur pour la Côte d’Ivoire, M. Alphonse KOUAGOU, ont effectué ce vendredi 04 mars 2022 une visite d’échanges avec les populations d’Aboudé-Kouassikro, dans la région de l’Agnéby-Tiassa (Agboville).


En présence de la très haute Direction de l’Agence Foncière Rurale (AFOR), conduite par le Président du Conseil de Surveillance, le Général de Corps d'Armées Gervais KOUASSI, le Directeur Général, le Ministre BAMBA Cheick Daniel, et le Directeur Général Adjoint, M. David LOUE, la délégation a été accueillie dans la ferveur populaire par les populations d’Aboudé-Kouassikro.


Il s’agissait pour les hôtes d’Aboudé-Kouassikro, de constater les installations du Bureau Foncier Villageois (BFR) du village, d’échanger avec les populations sur le Projet d’Amélioration et de Mise en Œuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR), voir son impact sur la gestion du foncier rural et sa contribution à l’instauration de la paix et de la cohésion sociale dans la Sous-Préfecture d’Aboudé.


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la délégation de la Banque Mondiale est repartie satisfaite de l’exécution du PAMOFOR.


« *Nous sommes satisfaits de l’accueil chaleureux et de tout ce que nous avons vus. Nous sommes rassurés que le projet est parfaitement exécuté en Côte d’Ivoire selon les attentes de la Banque Mondiale*», a témoigné l’Administrateur pour la Côte d’Ivoire, M. Alphonse KOUAGOU.


Des propos soutenus par M. Arnaud Fernand BUISSE, Administrateur pour la France : « *Nous avons particulièrement apprécié la séance publique d’approbation d’un dossier de Certificat Foncier par le Comité Villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGBFR) d’Aboudé-Kouassikro*».


D’autant qu’à l’en croire, les délibérations sont similaires à ce qui se fait à la Banque Mondiale. Il a alors encouragé les populations rurales et l’Agence Foncière Rurale (AFOR) à « *poursuivre sur cette voie pour renforcer la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire* ».


En effet, afin de montrer la transparence lors des délibérations des CVGBFR, une séance publique d’approbation d’un dossier de Certificat Foncier s’est tenue en présence des Administrateurs de la Banque Mondiale.


En clair, des interventions des Directeurs Exécutifs du Conseil d’Administration, l’on retient que la Banque Mondiale est parfaitement en phase avec l’exécution du PAMOFOR en Côte d’Ivoire et cela est de bon augure pour le financement de la phase d’extension du projet qui s’étendra sur plusieurs autres régions du pays.


Quant au Directeur Général de l’AFOR, le Ministre BAMBA Cheick Daniel, il a rappelé tous les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de sécurisation des terres rurales et la plus-value apportée par le PAMOFOR en termes d’innovation. 


Il a alors plaidé pour ne pas que les décideurs ne la Banque Mondiale ne se focalisent pas sur les chiffres de la phase pilote du PAMOFOR mais plutôt sur les acquis.


« *Dans chacune des localités retenues pour la phase pilote, les Comités Sous-préfectoraux et villageois sont à la tâche. Grâce au PAMOFOR, la Côte d’Ivoire dispose aujourd’hui du socle institutionnel adéquat et d’outils de référence pour mettre en œuvre sa politique foncière à l’échelle nationale. Il nous faut donc, sans tarder, capitaliser sur les acquis de la phase pilote qui s’achève pour lancer l’opération de sécurisation foncière rurale à une échelle plus élargie*», a exhorté le Directeur Général de l’AFOR.


Une remise de certificats fonciers à six bénéficiaires dont cinq femmes, par les Directeurs Exécutifs et les dirigeants de l’AFOR, a mis un terme à la sympathique visite de terrain.


La Banque Mondiale est le bailleur sous forme de prêt du PAMOFOR, exécuté par l’AFOR. Le projet a été officiellement lancé à Abengourou, le 17 juillet 2018, par le Directeur des Opérations-Pays de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire et le représentant du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural. 


La phase pilote du PAMOFOR couvre 19 départements de 6 régions à savoir le Sud Comoé, l’Agnéby-Tiassa, La Mé, l’Indénié-Djuablin, le N’Zi et le Bafing.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ