x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 6 mars 2022 | APA

Côte d’Ivoire: remise de 42 micro-projets aux populations frontalières du Bounkani et Tchologo

© APA Par DR
Côte d’Ivoire: remise de 42 micro-projets aux populations frontalières du Bounkani et Tchologo
Abidjan (Côte d’Ivoire) Le secrétariat exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a remis, vendredi, à Sikolo dans le département de Kong, 42 micro-projets d’une valeur de 45 millions Fcfa financés par l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Le secrétariat exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a remis, vendredi, à Sikolo dans le département de Kong, 42 micro-projets d’une valeur de 45 millions Fcfa financés par l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire.


La cérémonie s’est déroulée en présence de Marton Kover, Conseiller et Chef de mission adjoint représentant la représentation diplomatique, les autorités préfectorales de la région conduite par Soualio Soumahoro, préfet de Kong et les leaders communautaires des 32 localités bénéficiaires des projets notamment les régions frontalières du Bounkani (Danoa, Téhini, Tougbo) et du Tchologo (Sikolo et Kaouara) .


Ces projets font suite aux études menées par le Secrétariat exécutif de la Commission nationale des frontières dans les zones frontalières de la Côte d’Ivoire. Ces études ont identifié plusieurs problèmes qui rendent les populations vulnérables dans les domaines de la santé humaine et animale, l’éducation, la sécurité, l’accès à l’eau potable, l’autonomisation des femmes et des jeunes.


L’objectif visé à travers ces micro-projets est de renforcer la résilience des populations des localités concernées par un appui matériel dans ces domaines.


La sous-préfecture de Danoa a été équipée en ordinateur et en imprimante avec option de photocopies et de scanner. Il y a eu également dans cette sous-préfecture la réparation de quatre pompes hydrauliques à motricité humaine, l’équipement en 100 tables-bancs des écoles primaires et la réhabilitation d’un centre de santé.


Dans la sous-préfecture de Tougbo, le projet a permis l’équipement de la sous-préfecture en ordinateur et en imprimante avec option de photocopies et de scanner, la réparation d’une pompe hydraulique à motricité humaine et l’équipement en 100 tables-bancs des écoles primaires de la sous-préfecture.


Dans la sous-préfecture de Téhini, le projet a permis l’installation de six moulins, la réparation de quatre pompes hydrauliques à motricité humaine, l’équipement en 152 tables-bancs des écoles primaires de la sous-préfecture, la construction d’un hangar pour servir d’espace d’alphabétisation et d’apprentissage, l’achat d’intrant et le renforcement des capacités de coopératives agricoles de femmes de deux villages.


Dans la sous-préfecture de Sikolo, le projet a également permis l’installation de quatre moulins, la réparation de quatre pompes hydrauliques à motricité humaine, l’équipement en soixante tables-bancs des écoles primaires de la sous-préfecture, l’équipement de trois salles de classe en bureau pour instituteur, la réhabilitation et l’équipement d’un bâtiment et d’un espace de réunion, le don d’un tricycle au profit d’une coopérative villageoise et l’achat d’intrants et le renforcement des capacités de coopératives agricoles de femmes dans un village.


Dans la sous-préfecture de Kaouara, le projet a permis l’achat d’intrants et le renforcement des capacités de coopérative agricoles de femmes dans le village de Zanapledougou.


Dans son allocution, le Secrétaire exécutif de la CNFCI, Diakalidia Konaté a expliqué que la cérémonie du jour est d’abord l’illustration que le gouvernement ivoirien a pour préoccupation essentielle de procurer la sécurité et le bien-être social et économique à toutes les populations, partout en Côte d’Ivoire, notamment celles, qui sont dans les zones frontalières.


Poursuivant, il a soutenu que la remise de ces projets est la preuve que le gouvernement ivoirien travaille constamment et sans relâche et est sur la bonne voie, pour apporter une réponse durable et adaptée à la menace terroriste dans la zone nord de la Côte d’Ivoire.


C’est pourquoi, au nom du Premier ministre Patrick Achi et de l’ensemble des élus et populations des régions du Bounkani et du Tchologo, il a exprimé sa pleine reconnaissance à l’Ambassadeur de la République d’Allemagne en Côte d’Ivoire, à son équipe et au Peuple allemand pour leur appui financier qui a permis d’apporter un réel soutien à de nombreuses personnes et à plusieurs communautés villageoises et regroupements coopératifs.


Il a terminé son intervention en exhortant les bénéficiaires à prendre avec un grand soin les équipements tout en appelant, par la même occasion, les localités qui n’en ont pas bénéficié à la patience.


« Très certainement, les prochaines collaborations nous permettront de répondre à vos préoccupations », a-t-il conclu.


Prenant la parole à son tour, le représentant de l’ambassade d’Allemagne, Marton Kover, a d’abord déploré les attaques terroristes dans le pays. Il a également justifié l’engagement de son pays par le désir d’accompagner le partenaire qu’est la Côte d’Ivoire dans cette lutte asymétrique.


 Après avoir rappelé qu’au total l’ambassade a financé dans ce cadre 48 micro-projets dans 36 localités pour un montant de 60 millions dont 42 projets mis en œuvre par la CNFCI et 6 autres projets mis en œuvre par le conseil régional du Bounkani, le diplomate a exhorté les bénéficiaires à s’impliquer dans la lutte contre l’extrémisme violent à travers la cohésion sociale renforcée et la franche collaboration avec les autorités administratives, sécuritaires et militaires.


« L’essentiel, c’est comment ce projet vous impulse à échanger avec les autorités, l’essentiel, c’est comment ces dons renforcent le vivre et l’agir ensemble. » a-t-il renchéri.


Les bénéficiaires par les voix de Paul Marie Kouamé et Ouattara Balazeni Alassane représentant respectivement les conseils régionaux du Bounkani et du Tchologo ont traduit leur reconnaissance aux donateurs et exprimé leur joie de réceptionner ces ouvrages qui vont améliorer le cadre de vie des populations et renforcer leur résilience.


 PIG/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ