x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 15 mars 2022 | Le Nouveau Réveil

Lutte contre le trafic des stupéfiants : La Douane ivoirienne saisit plus d’une demi tonne de cannabis

© Le Nouveau Réveil Par DR
Lutte contre le trafic des stupéfiants : La Douane ivoirienne saisit plus d’une demi tonne de cannabis

Dans le cadre de sa mission de protection des populations contre le trafic illicite d’armes, de drogues et autres substances psychotropes, la Douane ivoirienne à travers les agents du Groupe d’Intervention et de Recherche d’Abidjan (GIRA) a procédé, les samedi 05 et dimanche 06 mars 2022, à deux saisies de 559 plaquettes de cannabis, d’un poids total de 503,1 kilogrammes. En effet, dans l’exercice de leurs missions, les agents de la Subdivision de la lutte contre les stupéfiants du GIRA ont mis la main, après une course poursuite, sur un véhicule de marque Peugeot immatriculé 3656 GS 01, le samedi 05 mars 2022, au carrefour Camp Commando, à Koumassi. Et une fouille minutieuse dudit véhicule a permis de découvrir deux-cent-trois (203) plaquettes, d’un poids de 182,7 kilogrammes. Les transporteurs ont pris la fuite, abandonnant ainsi leur véhicule et la marchandise illicite.


Une seconde saisie portant sur trois-cent-cinquante-six plaquettes de cannabis (356) d’un poids de 302,4 kilogrammes a été opérée le lendemain dimanche 6 mars. La marchandise illicite était cette fois dissimulée dans un véhicule de transport de type mini-car, immatriculé 1891 HS 01 avec deux (02) individus à son bord. Ces derniers ont été mis à la disposition de la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD), juste après l’opération de saisie qui a eu lieu au carrefour Akwaba, dans la commune de Port-Bouët. 


La saisie a été faite conformément aux dispositions de la Loi N°88-686 du 22 juillet 1988, portant répression du trafic illicite des drogues et stupéfiants, et les articles 31/1 ; 174-a ; 293/1 et 289/2 du Code des Douanes pour l’importation en contrebande des marchandises prohibées. Cette disposition stipule que les substances psychotropes sont des produits prohibés à titre absolu, et que leur importation, exportation, transport et détention constituent un délit prévu et réprimé. Tout en félicitant ses éléments, le Général Da Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes, l’ensemble de la population à apporter sa contribution en dénonçant les cas de fraude et trafic dans l’intérêt du pays.


DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ