x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 24 mars 2022 | AIP

Un collectif de syndicats agricoles demande la transparence pour le Fonds COVID

© AIP Par DR
Un collectif de syndicats agricoles demande la transparence pour le Fonds COVID
Le Collectif des syndicats agricoles de Côte d’Ivoire (COSA-CI) demande au Conseil du café-cacao de faire preuve de transparence dans la distribution du Fonds COVID, d’une valeur de 17 milliards de Francs CFA, alloué par l’Etat aux opérateurs de la filière, afin de les soutenir face aux effets néfastes de la pandémie.

Divo – Le Collectif des syndicats agricoles de Côte d’Ivoire (COSA-CI) demande au Conseil du café-cacao de faire preuve de transparence dans la distribution du Fonds COVID, d’une valeur de 17 milliards de Francs CFA, alloué par l’Etat aux opérateurs de la filière, afin de les soutenir face aux effets néfastes de la pandémie.


Le COSA-CI a fait ce plaidoyer mercredi 23 mars 2022 à Divo, au cours d’une réunion de lancement de ses activités.


Les syndicalistes du COSA-CI et les producteurs de la filière café-cacao, arrivés de plusieurs régions du pays, ont pris quatre résolutions à Divo. La première invite le Conseil du café-cacao, dépositaire de ce Fonds COVID pour la filière, à respecter la clé de distribution telle que convenue avec les syndicats des producteurs et autres acteurs de la filière, à la suite de négociations antérieures.


Selon le COSA-CI, le Conseil du café-cacao et les syndicats ont arrêté, au mois de mars 2020, comme clé de répartition de ce fonds, 40% pour les coopératives, 35% pour les syndicats et associations, et 25% pour les producteurs individuels.


Le porte-parole du collectif, Siby Guehi Albert, a expliqué que depuis lors, « rien n’a encore été véritablement décaissé ». La situation perdure alors qu’un comité scientifique et un comité de négociation ont été mis en place pour faciliter la distribution de ce fonds aux acteurs de la filière, a-t-il ajouté.


Réclamant « la transparence », le COSA-CI a fait savoir qu'aucune liste officielle de bénéficiaires du fonds n’a été publiée. Devant cette situation, le collectif a sollicité les services de deux cabinets d’audit pour un suivi de la gestion de ce fonds. La seconde résolution demande « à toutes les coopératives, codifiées sans exclusives, de déposer leur RIB dans les délégations du Conseil du café-cacao de leur zone »


Des participants à la rencontre de Divo


Le Collectif réclame également « l’accessibilité à la liste de toutes les coopératives bénéficiaires dans les délégations du Conseil du café-cacao ». Il propose la création d’un comité tripartite national entre le ministère de l’Agriculture, le Conseil du café-cacao et le COSA-CI, « pour le suivi et l’évaluation de l’opération de partage des 17 milliards FCFA ».


Des syndicats de la filière café-cacao ont à deux reprises, en octobre 2021 et janvier 2022, lancé un mot d’ordre de grève pour exiger du Conseil du café-cacao, la distribution du Fonds COVID aux acteurs de la filière. La première fois, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Adjoumani, avait précisé, le 20 octobre 2021, que le fonds venait d’être mis à la disposition de son ministère la veille et demandait un peu de patience.


A la suite du second préavis de grève, le DG du Conseil du café-cacao, Koné Brahima Yves, a informé les syndicats, le 18 janvier 2022, que le gouvernement a décaissé cinq milliards FCFA sur les 17 milliards prévus. Une levée du mot d’ordre a été faite le 24 janvier.


Selon le président du COSA-CI, Seydou Kiebré, ce nouveau collectif de syndicats qui lance à Divo ses activités n’est pas actuellement dans la belligérance avec les autorités, mais souhaite que les quatre résolutions prises soient satisfaites afin que les 36 syndicats de la filière et les autres acteurs puissent percevoir dans la transparence ce qui leur a été promis.


(AIP)


jmk/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ