x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 avril 2022 | AIP

Des projets pour la réduction des conflits communautaires dans trois villages de Bondoukou

Bondoukou, Les localités de Tagadi, Debango et Songori à Bondoukou bénéficient, désormais, de plans d’actions environnementales et communautaires (PAEC) élaborés par des cellules communautaires locales pour réduire les conflits communautaires à travers des projets à implémenter.


Les PAEC ont été présentés aux autorités coutumières et administratives par l’assistante technique chargée du suivi des actions de synergie et de suivi évaluation de IDEF, Mlle Kouadja Kra Ehouabolet Sonia, du mardi 29 mars au 31 mars 2022 dans ces villages.


A Songori, cette initiative doit permettre, notamment, la réhabilitation du barrage Kpoda en vue d’assurer l’équilibre des écosystèmes et favoriser la pratique des cultures maraichères irriguées en toutes saisons.


L’arrêt du rejet des eaux de contamination dans les basfonds rizicoles, la réhabilitation des conduits d’irrigation l’élevage des bovins dans une grande ferme bâtie selon les normes règlementaires ont été actés par la cellule communautaire.


A Tagadi, la mise en place de système durable de gestion des ressources en eau pour l’approvisionnement en ressources en eaux en toute saison, la gestion durable des ressources forestières vont assurer un développement socio-économique aux communautés et l’exploitation des ressources minières de Tagadi par des acteurs légaux respectueux de l’environnement sont des priorités.


Quant à Debango, il s'agit de l’engagement de tous à un accès facile à l’eau potable dans les ménages, l’acquisition d’un barrage hydroagricole à l’horizon 2023 et l’arrêt des activités d’exploitation de bois incontrôlées avec un appui pour le reboisement systématique des zones exploitées qui doivent être mis en œuvre.


Financés par le Fonds pour la consolidation de la paix de l’ONU, les PAEC s’inscrivent dans le cadre du projet « Consolidation de la paix dans la zone frontalière du nord-est de la Côte d’Ivoire, par le biais d’une gestion participative et planifiée des ressources naturelles » (PBF PGRN) et mis en œuvre par l’association Initiatives pour le Développement communautaire et la conservation de la Forêt (IDEF).


L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP) se sont associés pour mettre en œuvre ce projet


(AIP)


nmfa/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ