x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 2 avril 2022 | Abidjan.net

Incivisme routier : 4.500 véhicules flashés par la police spéciale (Ministère)

© Abidjan.net Par DR
Incivisme routier : 4.500 véhicules flashés par la police spéciale (Ministère)
Ce sont près de 4.500 infractions qui ont été enregistrées lors des contrôles de la Police spéciale de la sécurité routière (PSSR) du Ministère des Transports

La lutte contre l’insécurité routière est un axe majeur du vaste chantier que conduit le Ministre Amadou Koné à la tête du département des Transports. A cet effet, la stratégie nationale 2021-2025 pour la sécurité routière, dans le cadre de sa phase de répression, renforce les contrôles et les sanctions à l’encontre des automobilistes.


Au cours du mois de mars 2022, ce sont près de 4.500 infractions qui ont été enregistrées lors des contrôles de la Police spéciale de la sécurité routière (PSSR) du Ministère des Transports. C’est l'information donnée par le Commissaire Divisionnaire de Police Touré Abdul-Kader, Directeur de la PSSR, au cours du bilan d’une série d'opérations réalisées par ses hommes du 28 février au 28 mars 2022.


A en croire le Directeur de la PSSR, ces opérations, particulièrement marquées par une tendance haussière des excès de vitesse sur les axes routiers, s’inscrivent dans le cadre de la phase d’intensification de la surveillance routière à travers le système de transport intelligent, notamment la vidéo-verbalisation.


Ainsi, opérant sur les axes routiers du district d’Abidjan, vingt types d'infractions ont été réprimés au cours de cette période. Il s'agit principalement de 3310 véhicules interceptés pour excès de vitesse, 160 infractions enregistrées pour des défauts de documents divers dont 103 pour des cas de défaut de visites techniques, 12 pour défaut de certificat d’assurance, 04 pour absence de cartes grises et 35 pour défaut de toutes autres pièces.


827 conducteurs ont été interpellés pour non-port de la ceinture de sécurité, 08 pour l'usage du téléphone au volant, 43 pour cas de surnombre, 03 pour surcharge et enfin 30 tricycles pour circulation sur des voies interdites. S'ajoutent également à ce bilan, 488 tests d’alcoolémie effectués durant cette même période.


En rendant public ces chiffres, le collaborateur du Ministre Amadou Koné veut tirer la sonnette d’alarme et surtout interpeller les usagers sur les comportements à risque en cette période qui précède les déplacements intenses liés à la fête de pâques.



À. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ