x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 11 avril 2022 | AIP

Les commerçants du vivrier de Kouibly sensibilisés à migrer de l'informel vers le formel

Man-Les commerçants du vivrier de la commune de Kouibly ont été sensibilisés à migrer de l’informel vers le formel grâce à l’acquisition gratuite du statut de l’entreprenant, un document administratif vulgarisé par le ministère de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel.


« La situation d’informel dans laquelle évolue certains acteurs économiques ne leur sert pas, car, pour bénéficier des actions sociales gouvernementales, cela nécessite absolument de leur part, une existence légale, une traçabilité réelle », a expliqué le directeur régional de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel du Tonkpi, Bamba Moustapha, mercredi 6 avril 2022, à la mairie de Kouibly, lors d’une séance d’information et de sensibilisation au statut de l’entreprenant avec les acteurs du vivrier.


Le statut de l’entreprenant étant ‘’une sorte de registre de commerce’’, permet de recenser tous les petits commerçants, tous ceux qui exercent dans l’informel, afin de formaliser leur existence et pouvoir les accompagner, les encadrer, lesorienter et les conseiller dans l’accès aux crédits ou aux fonds.


« Puisque personne n’a un bon papier alors, quand l’Etat veut aider, très peu sont bénéficiaires alors que vous êtes nombreux », a fait savoir M. Bamba, qui a insisté sur les avantages liés au statut de l’entreprenant.


Séance tenante, des acteurs se sont faits enregistrés par les services de la direction régionale en charge des PME dans le Tonkpi, pour les avantages que présente le statut de l’entreprenant. Ils ont exprimé leur satisfecit quant à la démarche que le ministère a entrepris en leur endroit.


« Nous n’avons jamais eu une telle bonne information ici à Kouibly », a déclaré la présidente du groupement des femmes dynamiques de Kouibly, Dji Solange, promettant un enrôlement massif de ses membres les prochains jours.


Le statut de l’entreprenant est un document administratif, “une sorte de registre de commerce mais en miniature” qui s’acquiert gratuitement par simple déclaration munie du formulaire dument rempli, d’une copie de la carte nationale d’identité et d’une photo. Elle concerne tout individu âgé au moins de 18 ans, exerçant une activité professionnelle, civile, artisanale ou agricole et dont le chiffre d’affaire est inférieur à 30 millions pour les activités de négoce, 20 millions pour l’artisanat et assimilée et enfin 10 millions pour les activités de services.


ebd/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ