x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 21 avril 2022 | AIP

La BCEAO accorde la licence d’Etablissement de monnaie électronique à une fintech

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a accordé jeudi 14 avril 2022 la licence d’Etablissement de monnaie électronique (EME) au groupe Wave mobile money faisant de cet opérateur économique la première fintech à bénéficier de cette décision, rapporte un communiqué transmis à l’AIP.


La licence EME permettra à cette entreprise de transaction monétaire de proposer désormais ses services et produits financiers directement aux clients. En outre, elle permettra également à la fintech de diversifier sa proposition de valeur et d’offrir plus de services financiers tels que les paiements marchands, l’épargne, le crédit et les transferts d’argent internationaux en collaboration avec d’autres partenaires de l’écosystème financier de l’espace de l'Union économique monétaire ouest africain (UEMOA), précise le communiqué.


« Nous sommes très heureux d’avoir reçu notre licence EME. Nous sommes reconnaissants envers la Banque Centrale pour son adhésion à notre vision d’offrir des services financiers radicalement inclusifs et abordables. Les autorités nous ont vu grandir pour devenir le fournisseur de services mobile money le plus important au Sénégal avec plus de six millions d’utilisateurs actifs par mois en seulement quatre ans, et ce n’est que le début d’une nouvelle ère donnant la priorité au client dans le mobile money dans l’UEMOA » s’est réjoui le Président-Directeur Général de Wave, Drew Durbin, à l’annonce de cette décision.


La fintech a été lancée en 2018 au Sénégal a déjà réussi à révolutionner l’industrie mobile money établie dans l’espace UEMOA et au-delà depuis plusieurs décennies. Le modèle unique de Wave et son approche de promotion de l’inclusion financière basée sur les meilleures avancées technologiques lui permettent d’offrir des paiements de facture gratuits, des retraits et dépôts d’argent sans frais et des transferts à seulement 1%, le rendant jusqu’à 70% plus abordable.


(AIP)


zaar/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ