x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 25 avril 2022 | Le Nouveau Réveil

Education/ formation : Voici les défis et urgences

Mariatou Koné a été reconduite à la tête du ministère de l'Education nationale et de l'alphabétisation au grand bonheur des acteurs et partenaires du système éducatif. Celle qui a eu l'audace et l'abnégation de poser la critique et lancé les bases des réflexions sur l'école en vue de faire d'elle le fer de lance du développement économique de la Côte d’Ivoire. Sans ressources humaines de qualité, aucun développement durable n'est possible. Ayant lancé les Etats généraux de l'éducation nationale (EGENA), elle ne pouvait être autre que celle qui jette les jalons de la co-construction de cette école ou seul le mérite et le travail doivent guider la réussite. Et ce par la mise en œuvre effective des recommandations issues des 10 mois de réflexions des EGENA.


Au cours du conseil des ministres du 20 avril dernier le chef de l'Etat l'a reconnu. Parce que construire des bâtiments ou salles de classes ne suffit pas dans la qualité de l'enseignement et de sa performance. En exprimant sa volonté de rendre l’enseignement en Côte d’Ivoire plus efficace et plus performant, en améliorant le contenu et les méthodes d’instruction, face aux nouveaux défis et enjeux. Le chef de l'Etat a pris la pleine mesure de l'excellence et de la qualité à l'école socle de l’élite de demain. Cette élite qui va construite un Etat fort. Devant le Parlement réuni en congrès, à Yamoussoukro, Alassane Ouattara a expliqué que dans le secteur de l’éducation, de nombreuses réformes et projets de réhabilitation et de construction de salles de classes, d’université, de cités et restaurants universitaires sont en cours « afin d’offrir à nos jeunes un cadre de formation adéquat ». Indiquant même qu’un accent particulier est mis sur l’alphabétisation, en vue de permettre aux citoyens ivoiriens, quel que soit l’âge, d’apprendre à lire et à écrire. Et cela va permettre à tous d’avoir accès à l’information et à l’usage des nouvelles technologies dans les différents domaines d’activités économiques. Pour rapprocher l'école des populations, il a aussi annoncé la poursuite des collèges de proximité favorisant le maintien des jeunes filles à l'école.


Autre point important, c'est la formation technique et professionnelle en vue de donner une réponse efficace à l'inadéquation formation-emploi. C'est un levier important, pour favoriser l’employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat. Un renforcement du dispositif engagé par le ministre sorti, Dr. Koffi N’guessan, en cours, avec la construction et l’équipement d’établissements de formation professionnelle dans des domaines porteurs comme le numérique, l’agriculture, l’agro-industrie, l’élevage, la pêche et le tourisme.


Au niveau des universités, il faut que celles-ci répondent aux réalités des régions ou elles sont construites. Et c'est bien ce qui est en vision. Tous, attendons les résultats...


JEAN PRISCA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ