x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 25 avril 2022 | AIP

Les pains de 150 FCFA à nouveau dans les boulangeries d’Agboville

© AIP Par DR
Des baguettes de pains

Les baguettes de pain de 150 FCFA sont à nouveau dans les boulangeries de la ville d’Agboville, avec un poids de 174 grammes, quelques jours après l’introduction de celles de 200 FCFA qui pèsent 232 grammes, conformément à la décision prise en conseil des ministres le 30 mars 2022.


« La loi dit qu’il faut qu’il y ait un pain de 150 FCFA avec un poids de 174 grammes qui est le pain standard. Il y a également le pain amélioré qui est vendu à 200 FCFA avec un poids de 232 grammes. Avant l’arrêté, le poids minimum du pain de 150 FCFA était de 193 grammes. Selon l’arrêté, les deux catégories de pains doivent se présenter aux consommateurs, tout en respectant le poids», a indiqué au téléphone, lundi 25 avril 2022, la directrice régionale du Commerce et de l’Industrie, Yao Thérèse.


Mme Yao a fait savoir que le retour des pains de 150 FCFA fait suite à une rencontre entre les revendeuses de pain et le préfet du département d’Agboville, Sihindou Coulibaly, pour exprimer leur désaccord face au nouveau tarif qui réduit leur gain.


« Elles disent que les boulangers veulent leur vendre le pain amélioré à 175 FCFA pour les revendre à 200 FCFA. Elles ont refusé parce qu’elles prenaient les pains de 150 FCFA à 115 FCFA et avaient un bénéfice de 35 FCFA par pain. Elles ont prévu marcher. Mais un terrain d’entente a été trouvé à l’issue de plusieurs rencontres que nous avons eu avec les boulangers, ces vendeuses et le préfet », a-t-elle expliqué.


La directrice régionale a souligné qu’elle sera « ferme au niveau du contrôle » pour ne pas que les revendeuses vendent les nouveaux pains de 150 FCFA à 200 FCFA, puisque les deux catégories de pains sont sur le marché et dans les boulangeries.


Depuis le 18 avril 2022, des communiqués affichés devant les boulangeries d’Agboville, annonçaient la hausse du prix du pain compte tenu de l’augmentation du coût de la farine du blé en Côte d’Ivoire.


Selon le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, cette hausse du prix du blé est dû à la situation russo-ukrainienne. Le comité technique mis en place avant la hausse a permis, en accord avec tous les acteurs du secteur, de définir pour la Côte d’Ivoire, un poids fixe de la baguette de pain standard, mais également une fourchette de haute. Ainsi le pain standard va garder le prix initial de 150 FCFA pour un poids de 174 grammes et une autre baguette qui tend vers la baguette haute évaluée à 232 grammes, coûtera 200 FCFA. Avant cette décision, le poids de la baguette de 150 FCFA variait entre 193 et 228 grammes.


(AIP)


ena/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ