x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 26 avril 2022 | AIP

Dipri 2022: Le responsable de la fête à Sikensi satisfait de la participation massive des jeunes

Sikensi- Le président du comité d'organisation de la fête du Dipri à Sikensi, Affi Lambert, s'est dit entièrement satisfait, dimanche 24 avril 2022, de la participation massive des jeunes de son village, à la cérémonie de clôture des festivités sur la place du quartier Sikensi B.


M. Affi Lambert a avoué que son appel pour une pérennisation de la culture abidji, lancé le lundi 18 avril, jour du démarrage de la fête de purification et de réjouissance populaire à Sikensi, a été largement entendu par la jeunesse locale.


"Ça été une belle occasion de réjouissance des populations. La jeunesse a répondu massivement à notre appel. Nous sommes satisfaits de la réussite de la fête", a-t-il affirmé.


Le chef de la famille Akoussa M'Bossô, qui fournit les sacrificateurs du village, N'Dri Adou Désiré, a indiqué que dimanche était un grand jour de "nettoyage corporel", de "lavage spirituel", afin que toutes les blessures, troubles et autres maux subis durant la période de célébration du Dipri, puissent être évacués, et que chacun puisse "vivre sain et sauf" jusqu'à l'année prochaine.


Il a dit veiller avec d'autres aînés, durant le déroulement de la cérémonie, à la protection des participants à l'effet de les épargner de situations dramatiques. Il est même intervenu, a-t-il révélé, à distance pour obliger un acteur, sous l'effet d'esprits, qui avait grimpé jusqu'au sommet d'un poteau électrique, à descendre aussitôt. Certains blessés ont été soignés sur place grâce à leurs interventions, a-t-il ajouté.


Chef Adou, comme on l'appelle au village, a précisé qu'en raison de l'exigence de pureté requise aux cérémonies du Dipri, les femmes en période de menstrue et toute personne ayant pratiqué des rapports sexuels la veille, sont invitées à ne pas y prendre part.


Le sacrificateur en exercice, Okon Kadjo Roger, a fait savoir que la protection de la rivière est sollicitée auparavant, le vendredi ou le jeudi, précédant le début du Dipri, pour le bien-être des participants locaux et des étrangers présents à la fête.


La cérémonie de clôture du Dipri, qui a duré une demie journée, a été le théâtre de plusieurs actes de démonstration de puissance: des personnes se piquaient le corps avec des couteaux, certains marchaient sur des braises. Des acteurs, hommes et femmes, tombaient en transe tandis que d'autres couraient dans tous les sens avec des arbustes déracinés. Tout se déroulait dans une ambiance de chants et de danses aux sons de tambours.


km/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ