x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 19 avril 2022 | AIP

Dipri 2022: Un responsable de la fête à Sikensi plaide pour une relève sûre

Le président du comité d'organisation (PCO) du Dipri de Sikensi, Affi Lambert, a plaidé lundi 18 avril 2022, auprès de la jeunesse de sa localité, afin qu'elle se rapproche de lui pour préparer la relève, à l'effet de pérenniser la fête annuelle de purification en pays Abidji.


M. Affi, qui dirige l'organisation culturelle à Sikensi depuis 1997, s'exprimait au cours d'un entretien accordé à l'AIP, à la clôture des festivités de la cérémonie traditionnelle dont le clou s'est tenu sur la place publique du quartier Sikensi B.


"Je demande aux jeunes de s'approcher de moi pour que je puisse leur passer le relais. Nous ne sommes rien sans le Dipri. Le Dipri, c'est l'identité culturelle du peuple Abidji", a-t-il révélé.


L'acteur culturel, qui est par ailleurs président du comité de gestion et de développement de Sikensi, a soutenu que la plupart des jeunes du village, subissent la pression des parents, en raison de leur appartenance aux religions pour la plupart chrétiennes. Pourtant, insiste-t-il, les Africains sont tenus de conserver leurs traditions.


Toutefois, il s'est dit satisfait du bon déroulement, tout le long de la journée, de la fête de réjouissance populaire et de démonstration de puissances, marquant la nouvelle année dans le calendrier Abidji. Toutes les étapes des festivités, à l'en croire, pour conjurer les mauvais sorts et purifier le village, ont été respectées.


La "préparation" des initiés à travers leur mise en transe, les démonstrations de puissances mystiques à travers plusieurs actes, notamment se piquer des parties du corps avec des couteaux, des confrontations mystiques entre individus ou groupes rivaux, des courses poursuites à travers les rues du villages, des personnes en transes courant dans tous les sens tenant des objets divers, d'autres traînant par terre, plusieurs groupes de jeunes dansant au son de tam-tams, etc.


Une danse à la ronde des acteurs tenant des feuillages et chantant, avec au centre le PCO Affi Lambert, menant le bal, ainsi que des jeux ancestraux, ont clôturé la fête, à la fin de la journée.


La veille, les initiés se sont rendus à la rivière "Dibé", traversant le village, pour une prise de contact avec les esprits qui avaient déjà adhéré, selon M Affi, à la tenue de la fête, par la venue de la pluie l'avant-veille.


"Tout s'est bien passé. Nous terminons la journée festive dans la joie. Tout Abidji qui critique le Dipri est un déraciné", a conclu Affi Lambert.


La fête du Dipri s'est également déroulée le même jour dans d'autres villages du département, notamment, Katadji, Yaobou et Gomon. Le député-maire de Sikensi, N'Gata Brié Joseph, a participé aux festivités à Gomon, a-t-on appris.


Cette localité, considérée par plusieurs personnes comme le siège du Dipri, a reçu dans le passé à l'occasion de la célébration de la cérémonie annuelle, d'importantes personnalités du pays dont l'ex-chef d'Etat Henri Konan Bédié et le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse.


Affi Lambert prévoit d'organiser en 2023 à Sikensi la manifestation avec la participation d'autorités politiques et administratives. Pour l'heure, il est prévu dimanche dans la ville, une cérémonie de "lavage de visage" marquant l'achèvement définitif du Dipri 2022 à Sikensi.


(AIP)


km/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ