x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le samedi 16 avril 2022 | AIP

Le centre culturel Jacques Aka de Bouaké organise la l’édition 1 de « ESKAL PAQUINOU »

© AIP Par DR
Le centre culturel Jacques Aka de Bouaké organise la l’édition 1 de « ESKAL PAQUINOU »

La direction générale du centre d’accueil et de promotion de l’industrie culturelle Jacques Aka de Bouaké organise depuis vendredi 15 avril 2022 l’édition 1 de « ESKAL PAQUINOU ».


« ESKAL PAQUINOU se veut un espace de transit pour tous ceux qui effectuent le déplacement dans le centre du pays pour prendre part à la fête de pâques qui a pris la dénomination de Paquinou en pays baoulé. C’est aussi un espace de divertissement pour toutes les personnes en attente d’un véhicule pour se rendre dans leurs villages en vue de prendre part à ces festivités de paquinou 2022 », a expliqué le DG du centre culturel Jacques Aka, Koua Honoré Comoé.


Selon ce dernier, ce projet culturel va se dérouler autour du thème « les industries culturelles et créatives : le défi des contenus ». « A travers ce thème, nous voulons faire comprendre aux populations que la culture est économique, la culture génère de l’argent et a des retombées économiques. Et ces retombées servent non seulement pour les populations, les créateurs, les promoteurs… », a-t-il précisé.


Le programme « alléchant », concocté par le comité d’organisation de cette 1ère édition de « ESKAL PAQUINOU », prévoit un maquis géant, un village artisanal, un concours de proverbes, des prestations artistiques et des conférences.


Le représentant du directeur régional de la culture et de l’industrie des arts et du spectacle de Bouaké, Issiaka Diarrassouba, a félicité le DG du centre culturel Jacques Aka et son équipe pour cette « belle initiative » qui illustre parfaitement la célébration de paquinou en pays baoulé. « J’aimerais vraiment féliciter le DG du Jacques Aka pour l’initiative, car c’est un peu l’illustration de ce qu’est la Paquinou dans les villages », a-t-il indiqué à l’ouverture de cette activité culturelle.


Fête de réjouissance chrétienne à l’origine, la fête de pâques a pris une tournure socio-culturelle en pays Baoulé avec sa dénomination paquinou. Moment de retrouvailles et de réjouissance entre les fils et filles, en provenance des quatre coins du pays et particulièrement de la zone forestière, Paquinou est aussi l’occasion de régler des problèmes familiaux, d’organiser des funérailles, mais aussi et surtout de planifier des actions de développement local.


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ