x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 5 mai 2022 | APA

Évaluation du système éducatif: la Côte d'Ivoire vise un rang "très honorable" du Pasec 2024

© APA Par DR
Le professeur Mariatou Koné,ministre de l'Education nationale et de l'alphabétisation

APA - La Côte d'Ivoire veut atteindre un rang "très honorable" du Pasec, outil d'évaluation régionale du système éducatif, en 2024.


"Nous devons mettre les bouchées doubles" pour que "le Pasec 2024 soit honorable, très honorable pour la Côte d'Ivoire", a déclaré mercredi ministre ivoirien de l'Education nationale et de l'alphabétisation, Mariatou Koné, lors de la restitution du rapport national Pasec 2019.


Pour atteindre cette mention, le professeur Mariatou Koné a invité chaque directeur à faire son "mea culpa pour apporter des innovations et des améliorations dans sa direction". 


La question de la contribution des parents d'élèves, soutiendra-t-elle est "centrale", s'insurgeant que des parents pensent qu'il faut laisser les enfants aux mains des éducateurs.


 Le parent lui-même est le premier éducateur, a-t-elle insisté, estimant qu'"il faut une meilleure collaboration entre l'école et la famille". 


Elle a évoqué aussi la question de l'assainissement de l'environnement scolaire, faisant observer qu'il y a "des écoles où on vend la drogue, l'alcool, et où il y a des boutiques et des marchés à l'intérieur de l'établissement avec la complicité des encadreurs eux- mêmes". 


"Il faut un changement de comportement à tous les niveaux, chez les enfants, chez les parents d'élèves et chez les élèves eux- mêmes", a lancé le professeur Mariatou Koné.


Pour la ministre, les états généraux de l'éducation sont pour son département "une boussole dont la mise en œuvre de centaines réformes doit nous aider à améliorer nos performances pour le Pasec 2024".


M. Joseph Désiré Kauphy, directeur de la veille et du suivi des programmes, responsable technique du Pasec, a relevé que cette restitution du rapport Pasec 2019 a pour but de tirer les leçons en mettant en exergue les leviers qui permettront à la Côte d'Ivoire d'améliorer les apprentissages.


Parmi les forces du Pasec 2019, il a cité les bons débuts de scolarité en mathématiques. Quant aux faiblesses, il a surtout relevé la lecture.


L'effet maître dans le Pasec 2019 est évalué à 37%. Pour lui, le reste concerne les parents, l'environnement de l'école, la motivation de l'enseignant.


Le privé a de meilleures performances parce que les parents sont impliqués, a-t-il poursuivi, ajoutant que "l'école, ce n'est pas seulement les enseignants, c'est aussi la communauté". 


Selon le Pasec 2019, "en lecture, en fin d'année il y a au moins 60% d'élèves qui n'ont pas le seuil suffisant, tandis qu'en mathématiques c'est 80% de seuil".


Les résultats du Pasec 2019 indiquent 90 écoles visitées pour la 2e année CP2 et pour le CM2 180 écoles. Cent quatre-vingt (180) directeurs d'écoles ont été interrogés.


Au total, pour le Pasec 2019, ce sont 1400 élèves du CP2 qui ont été évalués, 4500 élèves du CM2 et 974 enseignants (665 hommes et 309 femmes).


Le Programme d'analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (Pasec) est un outil d'évaluation visant à aider les pays à asseoir leurs politiques éducatives sur des données scientifiques établies.


AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ