x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 9 mai 2022 | Abidjan.net

Présentation de « L’Initiative d’Abidjan » à la COP 15: Patrick Achi dévoile un ambitieux programme de 1,5 milliard de dollars

© Abidjan.net Par DR
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15 et présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce lundi 9 mai 2022

A l’occasion du sommet des chefs d’Etat et de gouvernements à la COP 15 ce lundi 9 mai 2022, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a présenté « l’initiative d’Abidjan ». Il s’agit d’un programme pensé par les autorités ivoiriennes pour faire face à la désertification et ses conséquences notamment, sur la production agricole. 


« L’initiative d’Abidjan constitue une réponse globale et intégrée, qui vise tout d’abord à créer les conditions d'une durabilité environnementale, à replacer ensuite le secteur agricole dans un rôle puissant de création d’emplois et de revenus, à produire enfin un équilibre social qui garantisse à toutes les couches de la société, le droit à une alimentation équilibrée et à une vie plus décente », a expliqué Patrick Achi. 


D’un montant de 1,5 milliards de dollars (environ 900 milliards de Francs CFA) pour une durée de 5 ans, l’Initiative d’Abidjan est organisée en 4 points principaux.  


Il s’agit de la lutte contre la déforestation et sur la restauration des forêts qui vise à restaurer 20% du couvert forestier ivoirien d’ici la fin de la décennie l’amélioration de la productivité agricole à travers la mécanisation et la restauration des sols, les actions en vue de rendre les chaînes de valeurs actuelles plus durables avec « une transformation locale plus significative, pour générer davantage de richesses et d’emplois , surtout pour les jeunes et les femmes » et l’identification des chaînes de valeur du futur, « respectueuses des sols et qui vont résister au changement climatique ». 


Portée par la Côte d’Ivoire, l’Initiative d’Abidjan, à en croire le Premier ministre est un plan qui peut valablement s’exporter. « C’est un programme dont les grands principes pourront s’appliquer à tous les pays confrontés aux défis de la désertification et de la déforestation », a fait savoir Patrick Achi. 


Pour sa mise en œuvre, les autorités ivoiriennes entendent travailler avec le secteur privé et des partenaires au développement.


« Cette initiative d’Abidjan, inspirée de la vision du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, est donc une approche globale et novatrice pour une nouvelle prospérité (…) L’initiative d’Abidjan est donc un héritage, se devoir absolu qui nous incombe de garantir que notre Terre, source de toute vie, pourra demain, continuer de profiter aux générations futures, avec la même beauté, la même abondance et la même durabilité », a conclu le chef du gouvernement. 


Acclamée par l’ensemble des participants à ce sommet, l’Initiative d’Abidjan a bénéficié séance tenante d’un appui de 500 millions de dollars de Banque africaine de développement (BAD), de 502 millions d’Euros de ‘’Team Europe’’ qui regroupe l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement, de 130 millions de dollars du Fonds international du développement agricole (FIDA), de 30 millions de dollars du PNUD, de 370 milliards de Francs CFA de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et de 100 millions de dollars de l’Institut Ban-Ki Moon. 


C’est donc plus d’un milliard de dollars qui ont été obtenus dès ce lundi 9 mai 2022 par la Côte d’Ivoire pour le financement de son initiative. 


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ