x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 9 mai 2022 | AIP

COP 15: Le Premier ministre Patrick Achi présente "L'Initiative d'Abidjan" aux chefs d'État

© AIP Par DR
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15 et présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce lundi 9 mai 2022

Abidjan- Le Premier ministre Patrick Achi a présenté "L'Initiative d'Abidjan" (Abidjan Legacy Program) à l'ouverture de la 15ème Conférence des parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP 15), lundi 09 mai 2022 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire sis à Cocody.


Selon M. Achi, L'Initiative d'Abidjan constitue une réponse globale et intégrée qui vise tout d'abord à créer les conditions d'une durabilité environnementale, à replacer ensuite le secteur agricole dans un rôle puissant de création d'emplois et de revenus, à produire enfin un équilibre social qui garantisse à toutes les couches de la société le droit à une alimentation équilibrée et à une vie plus décente.


Elle comporte plusieurs composantes dont la première porte sur la lutte contre la déforestation et la restauration des forêts. La deuxième sur l'amélioration de la productivité agricole. Quant à la troisième, elle vise à rendre les chaînes de valeur actuelles plus durables et la quatrième porte sur l'identification des chaînes de valeur du futur.


Selon le Premier ministre ivoirien, L'Initiative d'Abidjan est une approche globale et novatrice pour une nouvelle prospérité dont la mise en œuvre nécessitera un plan d'investissement massif plus de 750 milliards de Francs CFA sur les cinq prochaines années. Elle va impliquer une harmonisation judicieuse des financements de l'État, du secteur privé et des partenaires au développement.


"L'Initiative d'Abidjan est donc un héritage, ce devoir absolu qui nous incombe de garantir que notre terre, source de toute vie pourra demain continuer de profiter aux générations futures, la même abondance et la même durabilité", a-t-il conclu.


zaar/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ