x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 17 mai 2022 | AIP

Le roman « Matins de couvre-feu » réédité au SILA 2022

Abidjan - Le roman « Matins de couvre-feu » de Tanella Boni , prix Amadou Kourouma en 2005, sera réédité par Nimba Editions à l’occasion du Salon international du livre d’Abidjan (SILA) ouvert, mardi 17 mai 2022, à Abidjan.


« Matins de couvre-feu » plonge le lecteur dans un pays imaginaire où règne arbitraire et corruption et retrace l’histoire intime et familiale d’une héroïne assignée à résidence.


Sensible et poétique, ce roman, en dressant un tableau intime et politique, fait le plaidoyer des peuples de la nuit. La narratrice écrit l’histoire de sa famille et de son pays. Elle tisse et retisse le lien entre elle et ce peuple de Zamba qui n’en finit pas d’attendre l’aurore.


« Je me souviens de ce mot qu’Ida m’a envoyé au début de ma résidence surveillée : Revenons à toi, à ton histoire présente. Tu peux survivre seule dans cette chambre même sous haute surveillance d’Arsène Kâ. Tu peux survivre à une seule condition. Libère-toi de ce visage qui te hante nuit et jour », assène-t-elle dans un extrait de l'œuvre.


A l'ouvrage depuis plus de 30 ans, l’auteur Tanella Boni est devenue une figure de la littérature ivoirienne à la fois classique et contemporaine avec son œuvre prolifique composée de romans, nouvelles, essais ou encore recueils de poèmes.


Née en Côte d’Ivoire, elle habite le monde et écrit au-delà des frontières. Son troisième roman, Matins de couvre-feu est paru pour la première fois en 2005. Pour l'occasion, en plus de son exposition au SILA, l’œuvre sera en librairie, à partir du 18 mai.


bsb/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ