x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 20 mai 2022 | AIP

Adhésion « sans réserve » de cinq organisations professionnelles de commerçants au principe de commercialisation des places du grand marché de Bouaké

Bouaké, Dans une déclaration commune jeudi 19 mai 2022 devant la presse, cinq organisations professionnelles de commerçants réaffirment leur adhésion « sans réserve » aux principes de commercialisations des points de vente du grand marché de Bouaké en cours de construction.


« Nous épousons entièrement le principe de la commercialisation des points de vente en cours, tel que décidé par toutes les parties et qui est appliqué sur le terrain actuellement par les autorités municipales », stipule cette déclaration signée par les responsables des sections de Bouaké de la fédération nationale des acteurs de commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI), de l’organisation des commerçants de Côte d’Ivoire (OCCI), de la coordination des opérateurs de commerce de Côte d’Ivoire (COCOMCI), de l’union des commerçants professionnels et opérateurs économiques de Côte d’Ivoire (UCPCI) et de l’union des commerçants de Bouaké (UCB).


Ces cinq faitières des acteurs de commerce justifient leur position par le fait qu’elles ont pris part aux différentes réunions de concertation qui ont abouti à la fixation des prix des pas de porte et de ces points de vente qui sont des plus intéressants. Ils ne s’auraient par conséquent remettre en cause ce qui a été décidé avec leur accord comme le fait la fédération des artisans et commerçants organisés pour la relance économique (FED-ACORE) et de sa présidente Sarata Sanogo dont les agissements sont de nature à « mettre en péril ce bien commun aux 1,3 millions de Bouakéens qu’est le grand marché de Bouaké ».


« Les commerçants de Bouaké ne se reconnaissant en aucun points des agissements de Sarata Sanogo et de FED-ACORE... Nous refusons qu’elle se serve du terme de commerçants de Bouaké pour assouvir des desseins tirés dans l’ombre de certains hommes politiques aux destins pernicieux », lu-t-on dans la déclaration.


Les cinq organisations professionnelles de commerçants signataires de cette déclaration traduisent, du reste, leur profonde gratitude au président de la République, Alassane Ouattara, pour son « soutien sans faille » à ce projet de construction du grand marché de Bouaké. Elles adressent également leurs « vives félicitations à l’Agence française de développement (AFD), au bureau d’études en charge du projet, à la mairie de Bouaké pour le travail transparent observé dans la conduite du dossier ».


Outre ces remerciements et félicitations au maire de Bouaké, Nicolas Djibo et à tous les membres de son équipe, ces organisations les exhortent à tout mettre en œuvre pour que soient livrés à la date indiquée, les premiers blocs de magasins et d’étals.


Le projet de construction du grand marché de Bouaké est entré dans sa phase active depuis le 22 décembre 2019 date de la pose de la première pierre par le président ivoirien, Alassane Ouattara, et son homologue français, Emmanuel Macron. Cet équipement marchand de référence internationale est bâti sur une superficie de 9ha et comprend près de 8000 points de vente. Il est financé à hauteur de près de 40 milliards Fcfa par un prêt souverain de la France à travers l’Agence française de développement (AFD), rappelle-t-on.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ