x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 27 mai 2022 | Abidjan.net

Direction générale des impôts: un nouveau syndicat comme force de proposition voit le jour

© Abidjan.net Par DR
Direction générale des impôts: un nouveau syndicat comme force de proposition voit le jour
L’alliance nouvelle des agents de la direction générale des impôts (ANADG) a procédé au lancement de ses activités sur le site fiscal sis à Cocody le samedi 21 mai 2022.

L’alliance nouvelle des agents de la direction générale des impôts (ANADG) a procédé au lancement de ses activités sur le site fiscal sis à Cocody le samedi 21 mai 2022.


L’idée de création est née d’un constat de l’absence de statut particulier pour les agents de la direction générale des impôts de Côte d’Ivoire. « Contrairement aux autres administrations, structures comme le corps diplomatique, préfectoral et autres qui bénéficie d’un statut particulier. Les agents des impôts en plus de ne pas avoir de profil de carrière signé par décret présidentiel, n’ont pas de statuts particuliers. A cet effet, nous souhaiterons entamer un processus de négociation de discussion de défense des droits des agents(…)pour générer des ressources plus importantes pour l’état de Côte d’Ivoire » a confié Dougrou Michael, secrétaire général de l’ANADGI.


Selon lui, l’ANADGI contrairement aux autres syndicats, a une stratégie principale centrée sur le statut des agents des impôts et entend mettre en place un système organisationnel pour la collecte des informations auprès des agents. ''Un livre blanc et un cahier de revendications véritable seront soumis à la hiérarchie et mettre en place une communication centrée sur le droit. » a-t-il ajouté

L’ANADGI entend redynamiser la Direction Générale des Impôts à travers les différentes propositions (la réorganisation de la direction générale des impôts, la restructuration du système en proposant un organigramme qui tiendra compte de tous les besoins des agents.)

« Il y a certains secteurs de notre économie qui ne sont pas bien fiscalisés. Nous avons 17% de taux d’imposition sur le secteur du transport, nous ne sommes pas présents lors de la délivrance des agréments dans certaines structures, ce qui fait que nous n’arrivons pas à capter le plus de devises possibles. Mais, je pense que si le pays est bien maillé. (...) nous aurons une bonne répartition qui impactera positivement nos recettes » a fait remarquer Dougrou Michael.

L’ANADGI est un syndicat qui regroupe une partie des agents des impôts et ambitionne pour cette année d'obtenir 1000 adhésions.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ