x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

International Publié le jeudi 9 juin 2022 | AIP

La Turquie juge «légitime» la demande de la Russie de lever les sanctions sur les exportations agricoles russes

Abidjan- Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a jugé mercredi 08 juin 2022, «légitime» la demande de la Russie de lever les sanctions appliquées aux exportations agricoles russes pour faciliter les exportations ukrainiennes, rapportent des mé


«Si nous devons ouvrir le marché international ukrainien, nous pensons que lever les obstacles aux exportations russes est légitime», a-t-il déclaré mercredi, à l’occasion de la visite à Ankara de son homologue russe Sergueï Lavrov, afin de trouver un accord sur les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire.


Mevlut Cavusoglu a spécifiquement mentionné les exportations «de céréales et d’engrais» russes, qui ne sont pas directement concernées par les sanctions occidentales à l’encontre de Moscou, mais sont de fait empêchées par la suspension des échanges bancaires et financiers.


A la demande des Nations unies, la Turquie a proposé son aide pour escorter les convois maritimes depuis les ports ukrainiens, malgré la présence de mines dont certaines ont été détectées à proximité des côtes turques.


Pour Mevlut Cavusoglu, «le plan de l’ONU est raisonnable et réalisable», et il a invité l’Ukraine et la Russie à l’accepter.


De son côté, la Russie se dit disposée à assurer, en lien avec Ankara, la sécurité des navires céréaliers.


«Nous sommes prêts à garantir la sécurité des navires qui quittent les ports ukrainiens en coopération avec nos collègues turcs», a déclaré Sergueï Lavrov.


Peu avant ces échanges entre Sergueï Lavrov et Mevlüt Cavusoglu, le porte-parole de l’administration de la région d’Odessa Serguiï Bratchouk a affirmé que son pays, l'Ukraine refusait de déminer le port d’Odessa pour permettre la reprise de ses exportations de céréales, arguant que les forces russes n’en profitent pour attaquer la ville.


Le Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB) avait alerté en mars sur la dérive des mines disposées par les forces ukrainiennes en mer Noire.


sdaf/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ