x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 18 juin 2022 | AIP

Le droit à l’éducation inclusive et le maintien des filles à l’école objet d’une rencontre de plaidoyer à Bouaké

Bouaké, La direction régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation de Bouaké 2 (DRENA-Bouaké 2) a initié jeudi 16 juin 2022 une rencontre de plaidoyer en vue de mobiliser la communauté éducative, dans son ensemble, en vue de l’accompagnement scolaire des élèves en situation de vulnérabilité (orphelins, malvoyants, malentendants, albinos, en situation de handicap, …).


Cette rencontre, présidée par le préfet de Sakassou, Bonaventure Tiégbé, a permis d’identifier les besoins et les moyens d’accompagnement des élèves, filles et garçons, en situation de vulnérabilité. Elle a également été l’occasion d’informer et de sensibiliser la communauté sur les difficultés vécues par ces élèves en situation de vulnérabilité et l’engager dans la mobilisation des ressources pour leur accompagnement scolaire.


Selon le secrétaire général de la DRENA-Bouaké 2, Angoua Amani Théodore, les différentes propositions et suggestions des participants à cette rencontre, notamment, les autorités administratives, les collectivités territoriales, les leaders communautaires et guides religieux et les organisations de la société civile, fera l’objet d’un rapport adressé à la direction de l’égalité et de l’équité du genre (DEEG) du ministère de l’éducation nationale et l’alphabétisation principale initiatrice de cette rencontre de plaidoyer dans 10 DRENA du pays.


Il s’agit pour le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation à travers la DEEG de poursuivre l’initiative « Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école » qui arrive son terme. Les actions réalisées par l’UNFPA dans le cadre de ce projet avec l’appui financier de « Affaires Mondiales Canada » sont inscrites dans la temporalité. Il revient donc à la communauté éducative de les pérenniser.


Ce soutien de la communauté devient une nécessité l’Etat ne pouvant tout faire. Elle doit mobiliser les ressources locales en vue de l’accompagnement scolaire des adolescents et jeunes élèves vulnérables plus particulièrement les filles, à travers des soutiens divers (construction et rénovation des écoles, fourniture de kits scolaires, alimentation, construction de foyers d’hébergement, …).


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ