x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 21 juin 2022 | Le Nouveau Réveil

Alerte précoce et cohésion sociale : OSCS et CNJCI signent un accord de partenariat

© Le Nouveau Réveil Par FN
Cérémonie de signature de convention de partenariat entre l’observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale et conseil National des jeunes de Côte d’Ivoire
Abidjan le 15 juin 2022. La signature de convention de partenariat entre l’observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale et le conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire s'est tenue ce mercredi 

L’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) et le Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) ont procédé, le mercredi 15 juin 2022, à la signature d’une convention de partenariat à la salle de conférence du ministère de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté. C’était en présence de Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté. Expliquant les fondements de cet accord, le directeur de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) a fait savoir que « L’OSCS a mis en place un mécanisme d’alerte précoce pour collecter régulièrement et systématiquement des informations relatives à la solidarité et à la cohésion sociale sur toute l’étendue du territoire national par le canal d’un réseau de bénévoles communément appelés ‘’moniteurs’’. Pour étendre davantage ce réseau par une implication citoyenne des jeunes, l’OSCS a souhaité une collaboration avec le CNJCI » a expliqué Tiohozon Ibrahima Coulibaly. Ibrahima Diabaté, président du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire, s’est félicité de ce partenariat qui va permettre aux jeunes leaders de bénéficier d’une formation aux thématiques en lien avec le renforcement de la cohésion sociale et la consolidation de la paix pour contribuer au maintien d’un climat favorable à un développement durable. Pour la ministre Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, ce partenariat va sans doute contribuer à l’apaisement du climat social grâce notamment à la participation active des jeunes dans l’animation du Mécanisme d’alerte précoce (MAP). Selon elle, « A l’orée des élections locales de 2023 et de la présidentielle de 2025, il était bien que cette jeunesse s’implique dans la quête de la paix. Nous fondons beaucoup d’espoir en ce partenariat » s’est-elle réjouie avant de préciser qu’elle attend énormément de ces moniteurs sollicités pour renseigner le MAP. Ce qui selon elle, va permettre au Gouvernement d’agir en temps réel pour désamorcer toutes les situations de crise ou de voler au secours des populations ayant subi des sinistres.


JEAN PRISCA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ