x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 24 juin 2022 | AIP

Le MFFE assiste les enfants de dame N’Guessan Affoué Raymonde, victime de violences conjugales

Bouaflé- Une délégation du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, conduite par la chargée de communication, mobilisation sociale, Kouadio Mariette a effectué, jeudi 24 juin 2022, une mission à Dégbézré, dans le département de Bouaflé, pour apporter assistance aux enfants de dame N’Guessan Affoué Raymonde, paralysée des quatre membres après avoir été violentée par son mari.


Mme Kouadio a remis, au nom de la tutelle, aux enfants de la victime au nombre de cinq des vivres et non vivres, composés, entre autres, de riz, pâtes alimentaires, sucre, d’huile, savon, détergents, serviettes hygiéniques, kits scolaires.


Egalement un appui pour permettre à l’aînée de la famille de réaliser une activité génératrice de revenus, afin de subvenir aux besoins de ses frères, leur mère étant prise en charge au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville. Le mari incarcéré à la maison d’arrêt et de correction de Bouaflé.


La cheffe de délégation, Mme Kouadio a saisi cette occasion pour sensibiliser les populations de Dégbézré sur les violences basées sur le genre (VBG) notamment le viol, le mariage forcé, l’agression sexuelle, la maltraitance psychologique et émotionnelle ainsi que l’excision.


« A partir d’aujourd’hui, tolérance zéro au niveau des violences basées sur le genre », a-t-elle prévenu, affirmant la détermination de la ministre, Nassénéba Touré de protéger les femmes et enfants. Elle a appelé les populations à dénoncer les cas de VBG au 1308 et 116.


« (...), arrangez-vous pour qu’une telle situation ne se reproduise ici », a insisté le secrétaire général 2 de la préfecture de Bouaflé, Traoré Brahima, représentant le préfet de région. Il a invité les hommes à tourner le dos aux violences basées sur le genre, afin de ne pas tomber sous le coup de la loi.


Dame N’Guessan Affoué Raymonde est paralysée des quatre membres à la suite des coups qui lui ont été administrés par son conjoint, Kouakou Kouadio Sylvain, le 23 avril 2022, au champ, pour avoir refusé de lui remettre l’argent de son association qu’il lui a confié.


ns/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ