x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 juillet 2022 | Le Nouveau Réveil

Sud-Comoé/ Bonoua menacée par les eaux pluviales : Le Conseil régional appelle l’ONAD au secours

La ville de Bonoua a de gros problèmes en ce qui concerne le drainage des eaux pluviales. La canalisation principale bâtie depuis le quartier Bégniri et qui achemine les eaux vers le centre-ville, non loin de l’hôpital général en passant par la forêt sacrée, est détruite par endroits. Les eaux de ruissellement ont arraché des pavés en béton et l’eau, dans sa folle course, fait des dégâts énormes. La voierie et des maisons sont détruites. Il y a urgence.


C’est pourquoi, le président du Conseil régional, Dr Aka Aouélé, a fait appel à l’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD) dont une équipe a fait une visite de certains sites, hier, jeudi 30 juin 2022. Accompagné du 4ème adjoint au maire M Ayémou Michel, du député suppléant Ahoulié Watta Laurent, du Conseiller régional Ouégnin Martin, du Conseiller du CESES Traoré Daouda, de Tahi Roméo directeur technique du Conseil régional, M. Kraidy chef du Service technique de la mairie de Bonoua, la délégation a sillonné les alentours de la forêt sacrée et bien d’autres sites où l’on peut apercevoir les dégâts causés par les eaux pluviales. « Il y a urgence, puisque la vie des populations riveraines est en danger.

Et pour une question d’assainissement aussi, il faut faire des travaux. L’ONAD est la structure indiquée, elle a sa démarche à suivre. Nous sommes ensemble avec les autorités communales pour voir comment une solution soit trouvée à cette situation » a indiqué M Tahi Roméo, directeur technique du Conseil régional. Quant à Bamba Souleymane, chef de service des travaux à l’ONAD, il a fait remarquer que « L’ONAD dans ses prérogatives est le maitre d’ouvrage délégué, c’est-à-dire la structure qui représente le ministère en charge des questions d’assainissement, en l’occurrence, le ministère de l’hydraulique, de l’assainissement et de la salubrité. Donc au nom et pour le compte du ministère de l’Assainissement, l’ONAD prend en charge toutes les questions de drainage et d’assainissement sur toute l’étendue du territoire national. Nous avons été saisis par le Conseil régional du Sud-Comoé. Nous sommes venus constater les difficultés de drainage d’eaux pluviales dans ce quartier de Bonoua. Comme je l’ai dit tantôt lors de l’audience qui nous a été accordée par le premier adjoint au maire, on a une démarche qui consiste dans un premier temps à effectuer une visite de terrain pour faire des investigations, pour nous permettre d’établir un diagnostic. A la suite de cela, des propositions de solutions seront faites.


Celles-ci vont aboutir sur des aménagements de cet espace. Tous ces aménagements-là seront quantifiés et estimés en termes de montants et le coût des travaux va être soumis à la hiérarchie de l’ONAD qui prendra la décision d’intervenir très prochainement. Les populations peuvent espérer d’autant plus que l’ONAD est la structure compétente pour répondre à l’attente de la population consistant à bénéficier d’ouvrages de drainage des eaux pluviales et elles ont frappé à la bonne porte. Mais comme on le dit, pour une résolution durable des difficultés auxquelles ces populations-là sont confrontées, il faut faire une bonne étude de la situation pour arriver à des solutions durables pour la canalisation des eaux pluviales. »


DIARRASSOUBA SORY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ