x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le mercredi 29 juin 2022 | AIP

Lancement à Korhogo d'un projet de prévention des crises et des violences communautaires

Korhogo, L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Ingo Herbert, et la représentante pays du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Mme Carol Flore-Smereczniak ont procédé, mardi 28 juin 2022, à Korhogo, au lancement d’un projet intitulé "Engagement des jeunes et des femmes pour la prévention des crises, la stabilité sociale, la consolidation de la paix et la réduction de la violence communautaire dans le nord de la Côte d’Ivoire".


Pour M. Herbert, les terroristes ne suivent pas seulement un parcours de violence, ils utilisent des moyens subtils. Il a affirmé l’engagement de son pays à soutenir la Côte d'Ivoire dans sa politique de lutte contre l’extrémisme violent.


Mme Flore-Smereczniak a expliqué les articulations du projet, à savoir la gouvernance communautaire, la lutte contre la pauvreté et la cohésion sociale.


Un comité régional de pilotage du projet présidé par le préfet de région a été mis en place. Sa mission est entre autres, assurer la mise en œuvre du projet au niveau régional en veillant à l’implication des autorités locales et surtout des jeunes et des femmes.


Le secrétaire général de préfecture de Korhogo, M. Djandé Lorgn Béchir a, au nom du préfet de région réceptionné les documents et du matériel informatique pour le bon fonctionnement du comité de pilotage et a dit la disponibilité du préfet à travailler pour la mise en œuvre du projet dans la région.


La porte-parole des femmes de Korhogo, Coulibaly Awa a salué la mise en place du projet et appelle les autorités à tout mettre en œuvre pour le financement effectif des activités génératrices de revenus des femmes. Pour elle, la femme est le socle de la famille, lui donner les moyens contribuera à réduire les violences communautaires et la pauvreté.


Des localités du Nord de la Côte d'Ivoire ont subi des attaques jihadistes. Le dispositif militaire s'y est renforcé pour sécuriser les biens et les populations. Plusieurs organisations ont investi depuis lors, les régions du nord pour renforcer la résilience des populations face aux nouveaux défis sécuritaires que constitue le terrorisme. Le gouvernement consent également d'énormes moyens financiers pour aider les jeunes à initier des activités génératrices de revenus.


(AIP)


ss/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ